Le top 100 de nos ra­dars

La Montagne (Moulins) - - La Une - Émi­lie Zaugg emi­[email protected]­tre­france.com

AL­LIER. On dé­nombre dans le dé­par­te­ment 29 ra­dars au­to­ma­tiques, dont cinq dis­cri­mi­nants et un tron­çon. Il ont fla­shé 150.000 fois en 2017, fai­sant de l’Al­lier le lea­der ré­gio­nal.

RE­CORD. La palme du ren­de­ment dans l’Al­lier va au ra­dar fixe ins­tal­lé sur la RD 994, à Loddes, dans le sens Le Don­jon­La­pa­lisse, zone li­mi­tée à 70 km/h : 28.349 flashs.

Sé­cu­ri­té rou­tière

Les 92 ra­dars au­to­ma­tiques im­plan­tés en Au­vergne ont fla­shé à 379.755 re­prises en 2017 sur un to­tal de 26,1 mil­lions de flashs en­re­gis­trés en France. C’est le dé­par­te­ment de l’Al­lier qui rem­porte la palme avec plus de 150.000 cré­pi­te­ments pour cause de vi­tesse ex­ces­sive. Et par­mi les ap­pa­reils les plus ac­tifs, fi­gurent ceux des au­to­routes.

En Au­vergne, la palme re­vient à l’Al­lier. C’est le dé­par­te­ment qui, via ses 23 ra­dars fixes et ses cinq dis­cri­mi­nants (lire par ailleurs) a en­re­gis­tré le plus grand nombre de flashs, en 2017, soit 156.818. Il faut leur ajou­ter les ex­cès de vi­tesse re­te­nus par le ra­dar tron­çon im­plan­té sur la RN 79.

Quels sont, par dé­par­te­ment, les ra­dars qui ont été les plus ac­tifs ?

1

Dans l’Al­lier : 23 ra­dars fixes, 5 ra­dars dis­cri­mi­nants et un ra­dar tron­çon. Avec ses 28.349 flashs, le ra­dar fixe ins­tal­lé le long de la route dé­par­te­men­tale 994, dans le sens Le Don­jon­La­pa­lisse, à Loddes, dans une zone li­mi­tée à 70 km/h, est ce­lui qui a en­re­gis­tré – en pre­nant les vé­hi­cules dans les deux sens de cir­cu­la­tion – le plus d’in­frac­tions.

Suivent sur le po­dium des ra­dars fixes, ce­lui im­plan­té à Dom­pierre­sur­Besbre en di­rec­tion de Mou­lins, sur la RN 79, li­mi­tée à 80 km/h avec 14.914 flashs (dans les deux sens de cir­cu­la­tion). Et ce­lui qui se trouve sur la RN 7, dans le sens Roanne­Mou­lins, à SaintGé­rand­le­Puy, dans une zone li­mi­tée à 80 km/h, avec 8.832 flashs (dans les deux sens de cir­cu­la­tion).

Dans l’Al­lier, les ra­dars dis­cri­mi­nants sont éga­le­ment très ac­tifs, no­tam­ment deux im­plan­tés sur la RN 79 (RCEA), où la li­mi­ta­tion est à 80 km/h : ce­lui de Cou­langes a cap­té 19.951 vé­hi­cules en in­frac­tion, et ce­lui de Mont­beu­gny en a pris 18.715.

Le dé­par­te­ment compte éga­le­ment un ra­dar tron­çon, le long de la RN 79, qui dé­tecte les vi­tesses ex­ces­sives sur 5 km entre

Mont­beu­gny et Thiel­sur­Aco­lin. Il a to­ta­li­sé 2.936 in­frac­tions en 2017.

2

Dans le Puy-de-Dôme : 18 ra­dars fixes, quatre ra­dars dis­cri­mi­nants et un ra­dar tron­çon. Les ap­pa­reils au­to­ma­tiques du dé­par­te­ment ont fla­shé près de 120.000 fois en 2017. Le ra­dar tron­çon, ins­tal­lé sur l’au­to­route A75, dans le sens sud­nord, dans les vi­rages de Coudes (90 km/h), a re­le­vé 7.746 vi­tesses ex­ces­sives.

C’est sur l’au­to­route A89, sur une por­tion li­mi­tée à 110 km/h, que les ra­dars puy­do­mois ont le plus dé­clen­ché : le dis­cri­mi­nant im­plan­té dans le sens LyonC­ler­mont, à hau­teur de Cel­les­sur­Du­rolle a pris 17.484 vé­hi­cules en in­frac­tion. Le fixe ins­tal­lé dans l’autre sens, à hau­teur de Thiers, a quant à lui fla­shé 16.748 fois. Vient en­suite un autre ra­dar fixe d’au­to­route mais cette fois c’est un ap­pa­reil pos­té sur l’A75 : ce­lui ins­tal­lé à hau­teur de Sau­va­gnat­Sain­teMarthe, dans le sens nord­sud a cap­té 14.600 vé­hi­cules rou­lant au­des­sus de la vi­tesse au­to­ri­sée de 90 km/h.

Les deux ra­dars fixes im­plan­tés dans la rue Louis­Blé­riot à Cler­mont­Ferrand, axe ren­du cé­lèbre par les courses sau­vages qui s’y dé­roulent tous les ven­dre­dis soir, donne aus­si des chiffres im­pres­sion­nants : 7.691 flashs dans un sens, 5.536 dans l’autre, soit 13.227 in­frac­tions sur cette pe­tite por­tion de la zone in­dus­trielle du Bré­zet.

3

En Haute-Loire : 22 ra­dars fixes, 2 ra­dars dis­cri­mi­nants et un ra­dar tron­çon. Dans le dé­par­te­ment on a comp­ta­bi­li­sé 58.083 flashs. Avec 11.693 flashs (dans les deux sens de cir­cu­la­tion), le fixe ins­tal­lé le long de la RN 102, à hau­teur du col de Fix, à Va­zeilles­Li­mandre, dans une zone à 80 km/h, est sur la plus haute marche du po­dium. Juste après, le ra­dar fixe de Pont­Sa­lo­mon, dans le sens Saint­ Étienne­Le Puy, dans un sec­teur à 90 km/h, avec 7.698 flashs. En troi­sième po­si­tion avec 5.740 flashs, l’ap­pa­reil ins­tal­lé à SaintBeau­zire, en di­rec­tion de l’au­to­route A75, le long de la dé­par­te­men­tale 586, là en­core sur une por­tion à 80 km/h.

Sur les deux ap­pa­reils dis­cri­mi­nants, le plus ac­tif a été ce­lui de Saint­Fer­réol­d’Au­roure avec 2.711 vé­hi­cules pris au­des­sus des 90 km/h ré­gle­men­taires.

Le ra­dar tron­çon ins­tal­lé sur la RN 88, dans le sens Le Puy vers Pra­delles, a en­re­gis­tré 4.100 vi­tesses ex­ces­sives.

4

Dans le Can­tal : 11 ra­dars fixes, 4 ra­dars dis­cri­mi­nants. Le dé­par­te­ment est ce­lui qui compte le moins d’ap­pa­reils en Au­vergne, qui ont tout de même en­re­gis­tré 42.324 vi­tesses ex­ces­sives. La plus forte ac­ti­vi­té a été réa­li­sée par le ra­dar dis­cri­mi­nant im­plan­té le long de l’au­to­route A75, dans le sens sud­nord, à Vieilles­pesse (110 km/h) avec 12.166 flashs. Sur la deuxième marche du po­dium, fi­gure un autre ap­pa­reil dis­cri­mi­nant, ins­tal­lé sur l’au­to­route A75, cette fois dans le sens nord­sud, à hau­teur de Mas­siac (110 km/h), avec 8.850 flashs. Les fixes de la RN 122, dans des sec­teurs à 80 km/h, sont éga­le­ment très ac­tifs : ce­lui de Saint­Ma­met­la­Sal­ve­tat a fla­shé 3.813 fois, ce­lui de SaintE­tienne­de­Maurs, 2.987 fois et ce­lui de Thié­zac, 2.928 fois. ■

PHO­TO FRAN­CIS CAMPAGNONI

PHO­TO D’ILLUSTATION PHI­LIPPE BIGARD

VI­TESSE Les ra­dars les plus ac­tifs sont si­tués le long des au­to­routes ou des na­tio­nales très fré­quen­tées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.