BUD­GET

La Montagne (Moulins) - - France & Monde Actualités -

L’As­sem­blée na­tio­nale a adop­té en pre­mière lec­ture, hier, par 346 voix contre 181, le vo­let « re­cettes » du pro­jet de bud­get pour 2019.

Le vote du bud­get, hier, clôt une se­maine d’échanges nour­ris sur le pré­lè­ve­ment à la source, qui en­tre­ra en vi­gueur en jan­vier, sur des « ca­deaux » aux en­tre­prises dé­non­cés par la gauche, et en­core sur des gestes en di­rec­tion des mé­nages. Mais les grands équi­libres n’ont pas bou­gé.

Comme l’an der­nier pour le pre­mier bud­get Ma­cron qui a fixé le cap pour le quin­quen­nat, so­cia­listes, com­mu­nistes et In­sou­mis ont vo­té contre, de même que Les Ré­pu­bli­cains pour des rai­sons dif­fé­rentes. Mais les dé­pu­tés « mar­cheurs » à eux seuls dis­posent d’une ma­jo­ri­té confor­table, sans comp­ter leurs al­liés MoDem.

Les mi­nistres des Fi­nances Bru­no Le Maire et des Comptes pu­blics Gé­rald Dar­ma­nin n’ont ces­sé de dé­fendre les « en­ga­ge­ments te­nus », en pre­mier lieu à l’égard de l’Eu­rope, avec un dé­fi­cit à 2,8 % du PIB, sous la barre des 3 %. La Com­mis­sion eu­ro­péenne est ce­pen­dant vi­gi­lante sur le dé­fi­cit struc­tu­rel.

Pour 2019, le gou­ver­ne­ment met en avant près de 19 mil­liards de baisse d’im­pôts et co­ti­sa­tions pour les en­tre­prises, 6 mil­liards pour les mé­nages (dont 3,8 via une nou­velle baisse de la taxe d’ha­bi­ta­tion) – un chiffre vi­ve­ment cri­ti­qué par les op­po­si­tions comme mas­quant des trans­ferts et ne re­flé­tant pas le vé­cu des Fran­çais.

L’en­semble de la gauche a ba­taillé, mais en vain, en fa­veur de me­sures de « jus­tice », pour ré­ta­blir l’ISF ou sup­pri­mer la flat tax de 30 % sur les re­ve­nus de l’épargne, deux me­sures em­blé­ma­tiques vo­tées il y a un an.

La droite a ap­pe­lé à rendre l’éco­no­mie « plus com­pé­ti­tive », à dé­fis­ca­li­ser les heures sup­plé­men­

Primes à la conver­sion

Le porte­pa­role du gou­ver­ne­ment Ben­ja­min Gri­veaux a rap­pe­lé hier que la hausse du prix du die­sel fai­sait par­tie du pro­gramme du can­di­dat Ma­cron et a fait va­loir que « l’État n’a ja­mais fait au­tant » en ver­sant en pa­ral­lèle « 200.000 primes » à la conver­sion cette an­née.

Si les mi­nistres de Ber­cy ont as­su­ré que ce bud­get va per­mettre de « ren­for­cer le pou­voir d’achat de ceux qui tra­vaillent en pro­té­geant les plus vul­né­rables », ils n’ont pas convain­cu la to­ta­li­té des membres de la ma­jo­ri­té.

Quinze élus LREM, sen­si­bi­li­sés dans leurs cir­cons­crip­tions, ont sou­hai­té aug­men­ter l’im­pôt sur la for­tune im­mo­bi­lière (IFI) afin de « com­pen­ser » la hausse de CSG pour une par­tie des re­trai­tés, ce qui a don­né lieu à un mo­ment de ten­sion dans l’hé­mi­cycle. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.