Mu­tuelle com­mu­nale à pe­tits prix

La Montagne (Moulins) - - La Une - Ke­vin Las­tique ke­vin.las­[email protected]­tre­france.com

■ AL­LIER. Après Mou­lins en jan­vier der­nier, c’est au tour de Vi­chy de lan­cer sa mu­tuelle com­mu­nale qui vise à amé­lio­rer l’ac­cès aux soins de cer­tains ad­mi­nis­trés. ■ OB­JEC­TIFS. Cette com­plé­men­taire offre une so­lu­tion aux per­sonnes dé­pour­vues de mu­tuelle et per­met aux autres d’ob­te­nir un gain de pou­voir d’achat.

Ta­rifs et proxi­mi­té Bé­né­fi­cier d’une com­plé­men­taire san­té ef­fi­cace et à pe­tits prix : c’est pos­sible à Mou­lins. La ville pré­fec­ture a, en ef­fet, lan­cé sa mu­tuelle com­mu­nale le 1er jan­vier der­nier. Cette ini­tia­tive, qui vise à amé­lio­rer l’ac­cès aux soins de cer­tains ad­mi­nis­trés, de­vrait at­teindre les 200 adhé­rents d’ici la fin de l’an­née.

En France, plus de 4 mil­lions de per­sonnes sont peu ou pas cou­vertes par une com­plé­men­taire san­té. Au­tant de per­sonnes qui re­noncent ain­si à cer­tains soins, op­tiques et den­taires en par­ti­cu­lier. Un constat fait par plus de 1.700 com­munes aux quatre coins du pays, dont Mou­lins. En jan­vier, la ca­pi­tale du Bour­bon­nais a, en ef­fet, lan­cé sa mu­tuelle com­mu­nale. Ex­pli­ca­tions.

1

Une mu­tuelle com­mu­nale, c’est quoi ? C’est une mu­tuelle com­plé­men­taire né­go­ciée par la ville. « Le prin­cipe, c’est d’ache­ter grou­pé pour ob­te­nir des ta­rifs in­té­res­sants, ex­plique Sé­bas­tien Vuil­bert, res­pon­sable du CCAS mou­li­nois. Notre rôle est de faire l’in­ter­mé­diaire entre les Mou­li­nois et la mu­tuelle choi­sie. » À sa­voir Mu­tuale, ba­sée rue d’Al­lier, et re­te­nue sur trois cri­tères prin­ci­paux : « la proxi­mi­té, les ga­ran­ties adhé­rents et le sui­vi de la mu­tuelle ». 2

Pour qui ? La mu­tuelle com­mu­nale s’adresse en par­ti­cu­lier aux étu­diants, de­man­deurs d’em­plois ou re­trai­tés pour qui, contrai­re­ment aux sa­la­riés, une mu­tuelle n’est pas obli­ga­toire. La sous­crip­tion du contrat ne donne pas lieu à une sé­lec­tion mé­di­cale. Il n’y a pas de ques­tion­naire de san­té et au­cune condi­tion d’âge n’est re­quise. La mu­tuelle com­mu­nale dis­tingue sim­ple­ment deux ca­té­go­ries de per­sonnes : les moins de 50 ans et les plus de 50 ans. Et donc pas d’aug­men­ta­tion des ta­rifs par tranche d’âge. Un avan­tage cer­tain et ce n’est pas le seul. 3

Quels sont les avan­tages ? Les ta­rifs d’abord. Adhé­rer à

la mu­tuelle com­mu­nale est sy­no­nyme d’éco­no­mies. C’est le cas pour Fran­çoise Le­clercq, mou­li­noise re­trai­tée, qui a sau­té le pas et quit­té sa mu­tuelle his­to­rique pour des rai­sons fi­nan­cières es­sen­tiel­le­ment. « Je n’ai plus les mêmes re­ve­nus de­puis le dé­cès de mon ma­ri et le coût est clai­re­ment avan­ta­geux, ra­conte­t­elle. Avant je payais 136 eu­ros par mois, avec la mu­tuelle mu­ni­ci­pale, ça passe à 89 eu­ros. » Et avec, dans son cas, une meilleure cou­ver­ture pour l’op­tique, l’ap­pa­reillage au­di­tif et les al­lo­ca­tions ob­sèques no­tam­ment. Un constat par­ta­gé par la conseillère mu­ni­ci­pale et adhé­rente Ly­liane Ey­raud : « Avec mon ma­ri, nous éco­no­mi­sons 60 eu­ros par mois avec des pres­ta­tions su­pé­rieures à notre an­cienne mu­tuelle. » L’élue dé­taille : « on a une cou­ver­ture de 200 € sup­plé­men­taires pour les im­plants den­taires, de 250 % sur les pro­thèses au­di­tives, de 415 € sur les frais d’ob­sèques… »

4

Quelles sont les li­mites ? Comme son nom l’in­dique, la mu­tuelle com­mu­nale est ré­ser­vée ex­clu­si­ve­ment aux ha­bi­tants de Mou­lins. Les ad­mi­nis­trés des com­munes voi­sines ne peuvent donc pas, pour l’heure, adhé­rer. D’autre part, la mu­tuelle com­mu­nale n’est pas né­ces­sai­re­ment adap­tée aux be­soins de cha­cun. Pour faire le bon choix et exa­mi­ner at­ten­ti­ve­ment les ga­ran­ties, des per­ma­nences sont pro­po­sées chaque mar­di au CCAS. « On est là pour ren­sei­gner les gens, on a un de­voir de conseil et on n’est pas com­mis­sion­né, as­sure Gaëlle La­joie, char­gée de dé­ve­lop­pe­ment chez Mu­tuale. On leur ex­plique tout pour qu’ils puissent choi­sir en connais­sance de cause. » ■

➔ Pra­tique.

Plus d’in­fos au­près du CCAS de Mou­lins, si­tué 1 rue Ber­the­lot, par té­lé­phone au 04.70.48.51.47.

PHO­TO F.-X. GUTTON

PHO­TO FRAN­ÇOIS-XA­VIER GUTTON

POUR EN SA­VOIR PLUS. Une fois par se­maine dans les lo­caux du CCAS, des per­ma­nences sont pro­po­sées pour pré­sen­ter la mu­tuelle com­mu­nale et in­for­mer les Mou­li­nois. Elles réunissent une ving­taine de per­sonnes chaque mar­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.