L’USON Ne­vers vain­queur dans les tran­chées

La Montagne (Moulins) - - Sports Rugby -

Dans un match en­ga­gé, long­temps fer­mé, l’USON a tou­jours me­né, hier soir, contre Mon­tau­ban, mais n’a ja­mais été tran­quille (2219).

À chaque réus­site de Hen­ry, Bos­viel ré­pon­dait et le score mon­tait trois par trois (9­6, 18e). Sui­vait le pre­mier coup de chaud pour l’USON, ré­duite à 14 après un jaune pour Ge­ne­vois pour un dé­blayage au­de­là de la li­mite (29e). Juste avant la mi­temps, les deux ar­ti­fi­ciers ré­vi­saient leur table de trois et Ne­vers ren­trait aux ves­tiaires avec une toute pe­tite marge et l’im­pres­sion qu’il fau­drait re­mettre à une autre fois toute am­bi­tion de jeu dé­ployé (12­9, 40e).

Certes, Bos­viel éga­li­sait pour la qua­trième fois à la re­prise (12­12, 45e), mais les pre­mières fis­sures al­laient ap­pa­raître dans la dé­fense mon­tal­ba­naise.

Les Ne­ver­sois par­ve­naient en­fin à fran­chir le pre­mier ri­deau par Rai­su­qe mais l’ai­lier fi­nis­sait en touche juste avant l’en­but (50e). Dans la fou­lée, Ro­chier pre­nait un car­ton jaune pour ne pas s’être re­pla­cé as­sez vite (15­12, 58e). Sur le ren­voi, Hen­ry échap­pait à plu­sieurs pla­quages et en­trait dans le camp ad­verse. L’ou­vreur an­glais ta­pait par­des­sus le der­nier ri­deau et c’est Fra­ser qui pre­nait de vi­tesse des trois­quarts mon­tal­ba­nais à bout de souffle (22­12, 59e).

Sayerse re­don­nait de l’es­poir aux vi­si­teurs en per­çant au ras d’une mê­lée et en ren­ver­sant en­suite Le Gal. L’ai­lier mon­tal­ba­nais trou­vait Cha­put au re­lais, puis deux passes plus loin, Ro­chier qui mar­quait en bout de ligne (22­19, 71e). On re­pen­sait à ce mo­ment aux deux pé­na­li­tés man­quées par Bos­viel (25e et 68e), alors que Hen­ry avait réus­si un 100 %.

Il au­ra fal­lu que cette mê­lée ne­ver­soise, en dif­fi­cul­té pen­dant 77 mi­nutes, par­vienne en­fin à prendre le des­sus sur celle de Mon­tau­ban. Sur ses 22 m, le pack uso­niste, pé­na­li­sé toute la par­tie, de­vait dé­fendre la vic­toire, car Bos­viel avait certes ra­té deux coups de pied, mais pas d’aus­si près. Et le match nul pen­dait au nez des co­équi­piers d’Hu­go Fa­brègue. ■ :

PHOTO FA­BIEN BEL­LO­LI

AVANTS. Thomas Ceyte et Ser­gei Ser­gueev n’ont rien lâ­ché.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.