Le prix du lait ga­ran­ti pen­dant sept ans

Une aide pou­vant at­teindre 2.000 € ver­sée par la Ré­gion

La Montagne (Moulins) - - La Une - Laurent Ber­nard

Pour ten­ter d’en­rayer la baisse conti­nue du nombre d’éle­veurs lai­tiers, la so­cié­té Di­schamp, opé­ra­teur im­por­tant dans les AOP au­ver­gnates, in­nove en ma­tière de ré­mu­né­ra­tion. Un dis­po­si­tif des­ti­né aux nou­veaux ins­tal­lés.

La Ré­gion pro­pose un dis­po­si­tif sim­pli­fié au maxi­mum pour per­mettre aux éle­veurs frap­pés par la sé­che­resse de tou­cher une aide dès le dé­but de 2019.

En­vi­ron un éle­vage sur deux de la ré­gion est frap­pé par la pire sé­che­resse qu’Au­vergne et Rhône­Alpes ont connue de­puis 2003. Dans les dé­par­te­ments les plus concer­nés, dont fait par­tie l’Al­lier, « la qua­si­to­ta­li­té des ex­ploi­tants ont un dé­fi­cit de four­rage qui s’élève à 30 % », a in­di­qué Laurent Wau­quiez, hier ma­tin à Lyon.

Avec les Chambres d’Agri­cul­ture

Le pré­sident de la Ré­gion a an­non­cé un plan de 15 mil­lions d’eu­ros pour ve­nir en aide au monde agri­cole, en pré­sence des re­pré­sen­tants des syn­di­cats FRSEA et JA, et de Gil­bert Gui­gnand, le pré­sident de la Chambre ré­gio­nale d’Agri­cul­ture. La Ré­gion compte en ef­fet confier l’ins­truc­tion des dos­siers aux Chambres d’Agri­cul­ture. Afin de ne pas en­cou­ra­ger les spé­cu­ la­tions, la col­lec­ti­vi­té a dé­ci­dé de ne pas ver­ser une prime pour l’achat de four­rage, mais d’ai­der au rem­bour­se­ment des an­nui­tés d’em­prunts contrac­tés par les éle­veurs pour des bâ­ti­ments ou des ani­maux. Les can­di­dats de­vront suivre une pro­cé­dure sim­pli­fiée au maxi­mum.

« Ils de­vront rem­plir un for­mu­laire de deux pages, dé­li­vrer une at­tes­ta­tion d’em­prunt et une dé­cla­ra­tion sur l’hon­neur des aides dé­jà per­çues. On veut une pro­cé­dure ba­sée sur la confiance », a ex­pli­qué Laurent Wau­quiez. Pour pou­voir tou­cher une aide, qui pour­ra at­teindre 2.000 €, les agri­cul­teurs de­vront avoir une par­tie seule­ment de leur ex­ploi­ta­tion sur une zone of­fi­ciel­le­ment tou­chée.

Le pré­sident de Ré­gion pro­met un pre­mier ver­se­ment très ra­pide, en fé­vrier. Alors que l’en­ve­loppe se­ra vo­tée dans seule­ment trois se­maines, en as­sem­blée plé­nière. « Même si l’aide est bien­ve­nue, ce n’est pas avec 2.000 € qu’on sauve une ex­ploi­ta­tion », a com­men­té Gil­bert Gui­gnand, pré­sident de la Chambre ré­gio­nale et agri­cul­teur en Haute­Loire. Il compte donc sur l’ajout de plu­sieurs aides : le Fonds na­tio­nal de ca­la­mi­té, dont le mon­tant se­ra connu dé­but 2019, de­vrait of­frir une aide « trois à quatre fois su­pé­rieure » pour les ex­ploi­tants. Laurent Wau­quiez, a de son cô­té, lan­cé un ap­pel aux Dé­par­te­ments pour qu’ils ajoutent une aide. ■

Aide bien­ve­nue mais pas suf­fi­sante

PHO­TO FRANCK BOI­LEAU

AIDE. Pour évi­ter d’ali­men­ter la spé­cu­la­tion sur le prix du four­rage, la Ré­gion pré­fère ver­ser des aides aux rem­bour­se­ments des em­prunts aux agri­cul­teurs tou­chés par la sé­che­resse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.