L’en­tre­prise Trel­le­borg re­crute en mode in­ten­sif

L’uni­té cler­mon­toise du groupe mon­dial ren­force ses équipes

La Montagne (Moulins) - - Les mardis de l'économie - Pa­trice Cam­po pa­trice.cam­[email protected]­tre­france.com

Trel­le­borg, l’en­tre­prise spé­cia­liste des tuyaux in­dus­triels en ca­ou­tchouc veut pé­ren­ni­ser ses in­té­ri­maires et re­crute tous azi­muts.

La hausse des prix du pé­trole fait aus­si des heu­reux. L’uni­té Trel­le­borg de Cler­mont­Fer­rand, qui a mis au point une so­lu­tion in­no­vante de li­vrai­son off­shore de gaz li­qué­fié, at­tend les ré­per­cus­sions pro­chaines de ce re­bond du mar­ché pé­tro­lier sur son ac­ti­vi­té.

La pre­mière com­mande, qui re­pré­sente six mois de pro­duc­tion dans l’or­ga­ni­sa­tion ac­tuelle, de­vrait sur­ve­nir au dé­but de l’an­née pro­chaine. D’autres sui­vront, ce qui ouvre des pers­pec­tives nou­velles à moyen terme.

30 % d’in­té­rim

« Les pro­jets pé­tro­liers off­shore re­dé­marrent et la de­mande re­part. Nous al­lons dou­bler notre ac­ti­vi­té en 2018 par rap­port à 2017 sur l’en­semble de ce sec­teur, qui pèse un tiers de notre chiffre d’af­faires, ex­plique le di­rec­teur de Trel­le­borg Cler­mont, Alain Guillon. Et sur les deux autres tiers de notre ac­ti­vi­té, l’in­dus­trie clas­sique, les car­nets de com­mandes sont éga­le­ment à nou­veau rem­plis sur six mois. »

Trel­le­borg pour­rait même pro­fi­ter plus en­core de la re­prise. « Notre seul frein, c’est l’hu­main, pour­suit le di­rec­teur. Nous de­vons aug­men­ter nos ca­pa­ci­tés de pro­duc­tion et sé­cu­ri­ser tous nos postes clés. » No­tam­ment en pé­ren­ni­sant les in­té­ri­maires, aux­quels l’en­tre­prise a eu mas­si­ve­ment re­cours ces der­niers mois : 125 per­sonnes ac­tuel­le­ment pour 450 em­ployés per­ma­nents. « Nous sommes en moyenne à 30 % d’in­té­rim et même à 50 % sur cer­tains sec­teurs alors que l’ob­jec­tif rai­son­nable doit se si­tuer entre 12 % et 15 %. » Trel­le­borg, comme nombre d’en­tre­prises in­dus­trielles, se heurte à des dif­fi­cul­tés de re­cru­te­ment.

650 em­ployés cou­rant 2019

« Il y a des sec­teurs com­pli­qués, comme la main­te­nance, re­con­naît le di­rec­teur des res­sources hu­maines, Da­vid Ro­meuf. Pour la pro­duc­tion, le pas­sage par l’in­té­rim est presque obli­ga­toire car notre ac­ti­vi­té né­ces­site des mois de for­ma­tion (quatre pour le sec­teur in­dus­triel clas­sique, entre six et douze pour l’ac­ti­vi­té off­shore). » 125 opé­ra­teurs in­té­ri­maires ont été re­cru­tés de­puis un an et de­mi. Et l’en­tre­prise doit en­core en en­ga­ger une ving­taine.

Des postes que Trel­le­borg ai­me­rait conso­li­der mais ce n’est pas simple. « Nous avons trans­for­mé une quin­zaine de contrats en CDI de­puis le dé­but de l’an­née. Nous vou­drions faire plus, mais cer­tains in­té­ri­maires pré­fèrent conser­ver leur sta­tut ».

D’ici la fin de l’an­née, en comp­tant l’in­té­rim, Trel­le­borg Cler­mont at­tein­dra la barre des 600 em­ployés. Elle de­vrait même avoi­si­ner les 650 cou­rant 2019, ap­pro­chant le re­cord de 700 col­la­bo­ra­teurs dé­pas­sé juste avant la crise de 2008.

« Nous avons des be­soins im­por­tants en main­te­nance, tech­ni­ciens qua­li­té, ma­na­gers de pro­duc­tion (tech­ni­ciens ou in­gé­nieurs) op­ti­mi­sa­tion de pro­duit, achats et lo­gis­tique », dé­taille Da­vid Ro­meuf qui sou­ligne aus­si le dé­ve­lop­pe­ment de l’ap­pren­tis­sage (une quin­zaine de contrats en cours).

Les dif­fi­cul­tés de mar­ché avaient contraint l’en­tre­prise à me­ner un pre­mier plan so­cial en 2009, puis un se­cond, en 2017, li­mi­tées aux fonc­tions sup­ports.

Dix­huit mois plus tard, ces mêmes fonc­tions sup­ports ont be­soin de ren­forts. Ils concer­ne­ront une di­zaine de postes en 2019. Pour la base cler­mon­toise et pour les dif­fé­rents sites dans le monde qui en dé­pendent. ■

PHO­TOS FRÉ­DÉ­RIC MAR­QUET

PRO­DUC­TION. Les car­nets de com­mandes se rem­plissent à Trel­le­borg Cler­mont. Les pro­jets pé­tro­liers re­dé­marrent ain­si que la de­mande in­dus­trielle clas­sique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.