La fré­quen­ta­tion des thermes en baisse

7.033 per­sonnes ont sui­vi une cure mé­di­ca­li­sée en 2018, c’est 10,3 % de moins qu’en 2017

La Montagne (Moulins) - - Allier Actualité - Se­her Turk­men se­her.turk­[email protected]­tre­france.com

Avec une baisse de la fré­quen­ta­tion de 10,7 % cette an­née, les thermes de Néris ont pâ­ti de « l’in­sa­tis­fac­tion » des cu­ristes liée au manque de ki­né­si­thé­ra­peutes l’an pas­sé.

Les thermes de Néris ont clô­tu­ré leur sai­son ther­male avec une fré­quen­ta­tion en baisse. « Nous avons re­çu 7.033 pa­tients. C’est 10,3 % de moins que l’an der­nier, alors que nous avons ou­vert deux se­maines de plus, pour dé­ga­ger une cure sup­plé­men­taire », constate le di­rec­teur Ber­trand Bloyer.

Alors « par pré­cau­tion », la sta­tion re­part pour 2019 sur un ca­len­drier clas­sique. Les thermes fonc­tion­ne­ront du jeu­di 4 avril au sa­me­di 16 no­vembre 2019. « Les cu­ristes peuvent dé­jà ré­ser­ver. »

Et le di­rec­teur tient à ras­su­rer : ils re­ce­vront les soins ki­né pres­crits. « De­puis plu­sieurs mois dé­jà, nous avons pris des contacts en France et à l’étran­ger, dans les agences d’in­té­rim, de pla­ce­ment, dans les écoles. »

Car c’est la prin­ci­pale rai­son de la baisse de fré­quen­ta­tion. La sai­son 2017 a été mar­quée par une pé­nu­rie de mas­seurs­ki­né­si­thé­ra­peutes. Ce­la a en­traî­ né une « in­sa­tis­fac­tion. Un cer­tain nombre de cu­ristes n’a pas sou­hai­té re­ve­nir, ou n’a pas fait de cure, ou est al­lé vers d’autres sta­tions où ils n’ont pas eu de soins ki­né for­cé­ment. » La pé­nu­rie « concerne la qua­si­to­ta­li­té des sta­tions fran­çaises », plaide Ber­trand Bloyer.

Im­por­tant turn-over. Reste qu’à Néris­les­Bains, 2018 a été pour le moins com­pli­qué, mais « nous avons eu l’ef­fec­tif de pro­fes­sion­nels, jus­qu’à dix­huit ki­nés au plus fort de la sai­son. Nous avons vu dé­fi­ler qua­rante mas­seurs­ki­né­si­thé­ra­peutes, dont trois Fran­çais, ce qui est ex­cep­ tion­nel. Ils sont ve­nus pour des mis­sions de deux ou trois se­maines. »

Le ré­sul­tat fi­nan­cier de­vrait tout de même être moins mau­vais. « Le chiffre d’af­faires ne se­ra pas im­pac­té dans les mêmes pro­por­tions. On au­ra une lé­gère baisse (*). Les actes de ki­né ont été réa­li­sés et fac­tu­rés. Donc le prix moyen de la cure a aug­men­té », pré­voit Ber­trand Bloyer.

« Exer­cice à l’équi­libre »

Ce­la au­ra une in­ci­dence sur la re­de­vance que verse la Se­mett (So­cié­té d’éco­no­mie mixte d’ex­ploi­ta­tion du ther­ma­lisme et du tou­risme) à la mu­ni­ci­pa­li­té. L’an der­nier, elle était d’en­vi­ron 80.000 eu­ros. « Ce se­ra de cet ordre­là pour 2018 si nous fai­sons des bé­né­fices. Mais il n’y au­ra pas de re­de­vance si nous sommes dans le rouge. Pour l’ins­tant, je par­ti­rais sur un exer­cice à l’équi­libre. »

En at­ten­dant, les thermes pour­suivent les in­ves­tis­se­ments. Lors de la der­nière in­ter­sai­son, plus de 900.000 eu­ros ont été dé­pen­sés, no­tam­ment sur l’étan­chéi­té de la pis­cine, les cen­trales de trai­te­ment de l’air, le sys­tème de re­froi­dis­se­ment de l’eau. Cette in­ter­sai­son ver­ra la réa­li­sa­tion de tra­vaux sur ré­seaux, les tech­niques d’éco­no­mies de l’eau, des éner­gies. Coût pré­vi­sion­nel : près de 500.000 eu­ros.

Dans la même op­tique, mais cô­té Né­riades, une ré­flexion est en­ga­gée pour cou­vrir le bas­sin ex­té­rieur du­rant la nuit. « Ce­la se fe­ra à l’in­ter­sai­son 2019. » La fer­me­ture tech­nique du spa a lieu du 24 au 30 no­vembre in­clus. ■

(*) Les comptes de la Se­mett (thermes et Les Né­riades) sont ar­rê­tés au 31 dé­cembre 2018, et dé­po­sés en 2019. De­puis trois ans, le chiffre d’af­faires était en hausse : 5.540.000 eu­ros (2015), 5.673.000 eu­ros (2016), 5.779.500 eu­ros (2017).

« Nous avons vu dé­fi­ler qua­rante mas­seurs ki­né­si­thé­ra­peutes »

PHO­TO FLO­RIAN SALESSE

DU­RÉE. Pour 2019, les thermes re­viennent à une sai­son clas­sique. L’éta­blis­se­ment se­ra ou­vert du 4 avril au 16 no­vembre. En 2018, il avait aug­men­té la voi­lure de deux se­maines. Ça n’a pas pris.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.