Le Mé­rite pour Ph. Bois­me­nu

L’en­fant de Mou­lins a me­né un par­cours exem­plaire

La Montagne (Moulins) - - Moulins Vivre Son Agglo - Mat­thieu Ville­roy mat­thieu.ville­[email protected]­tre­france.com

Une in­dé­niable con­sé­cra­tion. Phi­lippe Bois­me­nu vient de re­ce­voir la mé­daille de che­va­lier du Mé­rite. Elle sa­lue la réus­site d’un homme dis­cret.

Phi­lippe Bois­me­nu ap­par­tient à ces ac­teurs pas tou­jours mis en avant mais in­dis­pen­sables de l’éco­no­mie mou­li­noise.

L’ac­tuel pro­prié­taire de L’Hô­tel de Pa­ris, mais aus­si de l’Ibis de centre­ville, vient de voir Bru­no Le Maire, le mi­nistre de l’Éco­no­mie, le dé­si­gner pour être che­va­lier du Mé­rite. Ce­lui qui oeuvre, par ailleurs, pour l’es­sor du sec­teur tou­ris­tique mou­li­nois en tant que pré­sident de l’of­fice de tou­risme, voit ain­si un par­cours pro­fes­sion­nel, à 58 ans, être ré­com­pen­sé. « On va être hon­nête, c’est vrai­ment sym­pa », re­con­naît­il en sou­riant.

Sa route, c’est celle d’un bâ­tis­seur. L’homme dis­cret cache une vraie am­bi­tion de construc­teur, comme le prouve son CV où s’ad­di­tionnent les réa­li­sa­tions et les ré­no­va­tions d’hô­tels. Après ses pre­mières armes, il in­tègre en 1981 la so­cié­té hô­te­lière de Mou­lins Cham­pillan, dont Phi­lippe Bois­me­nu de­vient di­rec­teur gé­né­ral en 1987. Le groupe ouvre sept hô­tels, en grande ré­gion. En 1996, il fonde le groupe So­ghest. Lors de sa ces­sion, dix ans plus tard, à un fonds de pen­sion amé­ri­cain, CBRE In­ves­tor, l’en­tre­prise qu’il di­rige a ré­no­vé et ou­vert 17 hô­tels en France, et a as­su­ré la ges­tion de dix autres éta­blis­se­ments pour des tiers. So­ghest em­ploie alors 450 sa­la­riés.

Un par­cours pro­fes­sion­nel que Phi­lippe Bois­me­nu ins­crit éga­le­ment dans une lo­gique de par­tage des sa­voirs. La for­ma­tion d’ap­pren­tis a tou­jours comp­té par­mi ses prio­ri­ tés.

L’homme sait se mé­na­ger du temps pour lui… et exer­cer quelques ac­ti­vi­tés in­so­lites. Ain­si, sur son CV, il sou­ligne pra­ti­quer la pêche du sau­mon no kill dans les 22 ri­vières sau­vages de la Gas­pé­sie, au Ca­na­da. Une ma­nière, aus­si, de sa­voir ins­crire sa vie en har­mo­nie en pré­ser­vant des fe­nêtres sur la na­ture. ■

PHO­TO D’AR­CHIVES SÉ­VE­RINE TRÉMODEUX

PAR­COURS. En plus d’avoir une vie pro­fes­sion­nelle dé­diée à l’hô­tel­le­rie, Phi­lippe Bois­me­nu pré­side l’of­fice de tou­risme du pays de Mou­lins.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.