Les trac­teurs au ra­len­ti sur la D 907

La Montagne (Moulins) - - Le Fait Du Jour - De­nis Lo­rut de­nis.lo­[email protected]­tre­france.com

Hier après-mi­di, les Gi­lets jaunes des ronds-points de Creu­zier-le-Neuf et de La­pa­lisse, ont re­çu le sou­tien de plu­sieurs agri­cul­teurs du sec­teur. Qui ex­priment éga­le­ment leur ras-le-bol face à leurs dif­fi­ciles condi­tions de tra­vail et de vie.

Le ren­dez­vous était fixé à mi­di sur le rond­point des An­cises, à Creu­zier­le­Neuf. Les agri­cul­teurs ont d’abord sta­tion­né leurs trac­teurs en marche ar­rière sur le rond­point. Une tren­taine d’en­gins agri­coles cein­tu­raient ain­si l’ou­vrage rou­tier. « Nous vou­lons vendre nos pro­duits et vivre de notre tra­vail, ex­pli­quait Di­dier Goul­fert, agri­cul­teur en po­ly­cul­ture et élevage à Vendat. Les banques ne nous suivent pas. Nous avons du pa­tri­moine, mais il n’y a plus d’hy­po­thèque des­sus. Les banques ne se mouillent plus, mais elles se ré­galent en agios sur nos dé­cou­verts. »

Cet agri­cul­teur exerce éga­le­ment une ac­ti­vi­té dans les tra­vaux pu­blics : « Ce se­cond tra­vail me laisse aban­don­ner pro­gres­si­ve­ment l’agri­cul­ture. En fai­sant ce­la, je laisse le pa­tri­moine de mes an­cêtres… »

« Nous pen­sions être une ving­taine, mais nous sommes une tren­taine. Ce qui est très bien car nous sommes en pleine pé­riode de vê­lage », in­di­quait Éric Blan­ckaert, cé­réa­lier à Creu­zier­le­ Neuf, avant d’an­non­cer l’heure du dé­part des trac­teurs pour La­pa­lisse. Avant de lais­ser par­ler son an­goisse : « L’agri­cul­ture est un monde de so­li­taires. Les agri­cul­teurs souffrent dans leur coin. Jus­qu’à l’ir­ré­pa­rable pour cer­tains… Le sui­cide, un tous les deux jours dans notre pro­fes­sion, est un su­jet ta­bou, dont il faut par­ler. »

Dans un long cor­tège, au­de­vant du­quel se trou­vait un trac­teur fo­res­tier, les en­gins ont pris la route dé­par­te­men­tale 907 en di­rec­tion du rond­point de l’aire des vé­ri­tés de La­pa­lisse.

De Creu­zier-le-Neuf à La­pa­lisse à 15 km/h

Après 500 mètres cou­verts à 5 km/h, les trac­teurs ont re­joint La­pa­lisse à 15 km/h, en lais­sant de larges places entre chaque en­gin. Ce­la a per­mis aux au­to­mo­bi­listes, mais aus­si ca­mion­neurs, d‘avan­cer en sauts de puce.

Près de deux heures de route plus tard, les trac­teurs sont ar­ri­vés sur le rond­point la­pa­lis­sois sous les ac­cla­ma­tions des Gi­lets jaunes. Les agri­cul­teurs ont fait plu­sieurs tours de rond­point avant de se sta­tion­ner sur ce­lui­ci. Ils en sont re­par­tis vers 16 h 15 pour faire che­min in­verse et ar­ri­ver à 17 h 15 à Creu­zier­le­Neuf. ■

PHOTO STÉPHANIE FERRER

OPÉ­RA­TION ES­CAR­GOT. Le cor­tège de trac­teurs par­ti des Creu­zier-le-Neuf, est ar­ri­vé à La­pa­lisse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.