Le duo se­ra ju­gé en jan­vier pour in­cen­dies vo­lon­taires

La Montagne (Moulins) - - Région Faits Divers - Ma­lik Ke­bour ma­lik.ke­[email protected]­tre­france.com

Dé­jà en dé­ten­tion à Riom (Puy-de-Dôme) et Au­rillac pour des af­faires de stu­pé­fiants, les deux sus­pects avaient été pla­cés en garde à vue jeu­di.

Ils sont soup­çon­nés d’avoir mis le feu, dans la nuit du 10 au 11 juillet, au soir de la qua­li­fi­ca­tion de l’équipe de France en fi­nale de la Coupe du monde, à des par­kings sou­ter­rains de la ville pré­fec­ture du Can­tal. Une di­zaine de voi­tures avait brû­lé et plu­sieurs per­sonnes avaient été in­toxi­quées par les fu­mées.

Jus­qu’à vingt ans d’em­pri­son­ne­ment

Les deux hommes, do­mi­ci­liés à Aul­nay­sous­Bois (Seine­Saint­De­nis), ont été présentés de­vant le par­quet d’Au­rillac à l’is­sue de leur garde à vue, en dé­but d’après­mi­di, hier, en vue d’une com­pa­ru­tion im­mé­diate.

Le duo est ar­ri­vé sous es­corte po­li­cière, vers 15 h 30, dans une salle d’au­dience du pa­lais de justice pleine. Les mis en cause, qui nient les faits, ont de­man­dé un dé­lai afin de pré­pa­rer leur dé­fense. Le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique d’Au­rillac Oli­vier Clé­men­çon a re­quis leur main­tien en dé­ten­tion pro­vi­soire afin de « ga­ran­tir leur pré­sence » lors de l’au­dience. Mais aus­si pour « évi­ter une concer­ta­tion frau­du­leuse » des deux Aul­nay­siens. L’un purge une peine jus­qu’en jan­vier tan­dis que l’autre a été pla­cé sous man­dat de dé­pôt il y a un mois.

Mal­gré la de­mande de la dé­fense, qui a fait état d’élé­ments « peu pro­bants et peu ca­rac­té­ri­sés » et ré­cla­mé un contrôle ju­di­ciaire, le pré­sident du tri­bu­nal d’Au­rillac Charles Tel­lier a or­don­né leur pla­ce­ment en dé­ten­tion pro­vi­soire en at­ten­dant l’au­dience qui se tien­dra le 14 jan­vier.

Ré­ci­di­vistes, les au­teurs pré­su­més des in­cen­dies en­courent jus­qu’à vingt ans de ré­clu­sion cri­mi­nelle. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.