Deux ans ferme pour le re­cel des bi­joux

Il avait dé­jà éco­pé de trente mois pour les cam­brio­lages

La Montagne (Moulins) - - Région Actualité - Ju­lien Mo­reau

Le 16 dé­cembre 2016, les gen­darmes l’in­ter­pellent sur l’A71, à hau­teur de Mont­ma­rault, pour un grand ex­cès de vi­tesse. Dans la voi­ture d’Ar­ton Ari­fi, qui va être aus­cul­tée sous toutes les cou­tures, pas moins de deux cents bi­joux sont re­trou­vés.

Ils pro­viennent de onze cam­brio­lages per­pé­trés dans les sec­teurs de Cler­mont et Riom. Pour ces vols par ef­frac­tion, il est ju­gé en com­pa­ru­tion im­mé­diate deux jours plus tard et écope de trente mois de pri­son.

Les gen­darmes dif­fusent en­suite un ap­pel à vic­times dans la presse pour re­trou­ver les pro­prié­taires des bi­joux. Une di­zaine d’entre eux se sont ma­ni­fes­tés.

In­car­cé­ré de­puis la pré­cé­dente au­dience, Ar­ton Ari­fi, un Al­ba­nais de 28 ans, était de nou­veau convo­qué de­vant le tri­bu­ nal cor­rec­tion­nel de Cler­mont­Fer­rand, jeu­di, pour le re­cel de ces bi­joux. Mais le tri­bu­nal n’au­ra guère d’ex­pli­ca­tion, l’avo­cat du pré­ve­nu n’ayant pas été pré­ve­nu de cette nou­velle com­pa­ru­tion. « Si mon avo­cat n’est pas là, je ne veux pas par­ler. »

L’une des vic­times tient en re­vanche à s’ex­pri­mer. « J’ai été très cho­quée. Je m’étais ab­sen­tée très peu de temps. Quand je suis ren­trée, j’ai re­trou­vé la porte fra­cas­sée, j’ai tout de suite com­pris qu’il se pas­sait quelque chose. Ce sont des sou­ve­nirs de fa­mille qui sont par­tis. Je n’ai pas tout ré­cu­pé­ré et ceux que l’on m’a ren­dus sont en très mau­vais état. »

Con­for­mé­ment aux ré­qui­si­tions du par­quet, le tri­bu­nal condamne Ar­ton Ari­fi à deux ans ferme, avec main­tien en dé­ten­tion. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.