Le coup n’est pas pas­sé loin

Ne­vers a ba­taillé pour battre Soyaux­An­gou­lême (13­12)

La Montagne (Moulins) - - Sports Rugby - Guillaume Clerc [email protected]­tre­france.com

Au terme d’un match terne et brouillon, l’USON Ne­vers a conser­vé un lé­ger avan­tage sur Soyaux-An­gou­lême (13-12). Les Ne­ver­sois se sont fait peur.

Après la dé­mons­tra­tion face à Car­cas­sonne, l’USON Ne­vers a pro­ba­ble­ment li­vré sa pres­ta­tion la moins abou­tie cette sai­son à do­mi­cile, hier contre SoyauxAn­gou­lême. Les Cha­ren­tais, en tête à la pause, ont même eu la pé­na­li­té de la gagne, mais le coup de pied de Ma­gnoac a man­qué de lon­gueur à trois mi­nutes du terme. Du cô­té uso­niste, il n’y au­ra que le ré­sul­tat à re­te­nir.

Sif­flets

À la pause, quelques sif­flets sont même des­cen­dus des tra­vées du PréF­leu­ri. Il faut bien avouer que, sur les qua­rante pre­mières mi­nutes de la par­tie, les Ne­ver­sois ne mé­ri­taient au­cune louange et se voyaient lo­gi­que­ment me­nés par Soyaux­An­gou­lême (3­9), beau­coup plus sé­rieux et pré­sent dans les tâches obs­cures. Rien à voir avec la pres­ta­tion dé­li­vrée cinq jours plus tôt contre Car­cas­sonne. On ne comp­tait même plus les mau­vaises passes, les fautes de mains, les re­tards des sou­tiens of­fen­sifs, tant tout ce­la gâ­tait un pre­mier acte très dé­ce­vant. Et qui au­rait même pu être pire au ni­veau du score si Nicolas n’avait pas trou­vé le po­teau sur pé­na­ li­té et si Vuille­min n’avait pas sau­vé la par­tie dans son en­but après un coup de pied contré de Fa­lea­li’i, pas dans son as­siette avant le re­pos.

L’en­tame avait pour­tant été en­cou­ra­geante, avec un long mou­ve­ment of­fen­sif qui lais­sait Vuille­min ou­vrir le score sur pé­na­li­té. Par la suite, l’USON n’ar­ri­vait ja­mais à mettre de la vi­tesse et les quelques brèches trou­vées étaient gâ­chées par un en­avant. Comme en plus la mê­lée dé­raillait aus­si, l’USON ne trou­vait au­cune so­lu­tion.

Le sur­saut après la pause, com­bi­né aux en­trées de Ge­ne­vois et Roe­lofse et à la souf­flante pous­sée par Xa­vier Pé­mé­ja dans les ves­tiaires, fai­sait ef­fet. Après un tra­vail des avants, Bon­va­lot mar­quait en coin sur une longue passe de Fa­lea­li’i. La su­perbe trans­for­ma­tion de Vuille­min met­tait l’USON en tête (10­9), mais ne ré­glait pas tous les sou­cis ne­ver­sois. La touche était bien con­trée par l’ali­gne­ment ad­verse, la mê­lée se fai­sait pé­na­li­ser et les Cha­ren­tais ne mol­lis­saient pas dans l’en­ga­ge­ment. Le Pré­Fleu­ri s’in­quié­tait mais pou­vait fi­na­le­ment souf­fler quand Bes­sa­guet ta­pait en touche après la si­rène.

L’USON a as­su­ré le prin­ci­pal. Tou­jours lea­ders, les Ne­ver­sois sont dé­sor­mais at­ten­dus à Bé­ziers, où il fau­dra mon­ter de plu­sieurs crans à tous les ni­veaux pour ne pas som­brer. ■

PHOTO F. BELLOLI

TA­LON­NEUR. Hi­ka­we­ra El­liot et ses par­te­naires ne­ver­sois se sont fait une frayeur contre Soyaux-An­gou­lême.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.