Cha­ma­lières, une ef­fi­ca­ci­té à re­trou­ver

VOLLEY-BALL/LIGUE A FÉ­MI­NINE (8E JOUR­NÉE) Ré­cep­tion de Quim­per, ce soir, à Pierre­Cou­lon (21 heures)

La Montagne (Moulins) - - Sports Auvergne - Jean-Fran­çois Nu­nez

Cha­ma­lières de­vra jouer de ma­nière simple et ef­fi­cace, ce soir, lors de la ré­cep­tion dé­lo­ca­li­sée de Quim­per au Pa­lais des Sports de Vi­chy. Et res­ter so­lide dans les fins de manches.

Point par point, set par set. Cha­ma­lières doit tout re­prendre et sur­tout dans le bon ordre. Ré­ap­prendre à ga­gner tout sim­ple­ment, réus­sir des sé­ries, res­ter uni et sur­tout com­pact dans le mo­ney time, ef­fi­cace dans la conclu­sion. Ce­la fait beau­coup pour une for­ma­tion au ca­pi­tal confiance écor­né avant la ré­cep­tion de Quim­per, ce soir (21 heures), à Vi­chy.

Les Au­ver­gnates ont en ef­fet dé­lo­ca­li­sé ce ren­dez­ vous au Pa­lais des Sports Pierre­Cou­lon pour un match « à do­mi­cile » qui res­sem­ble­ra un peu à une ren­contre à « l’ex­té­rieur » mal­gré les ef­forts de tous pour que les Pan­thères se sentent comme chez elles. La mo­bi­li­sa­tion des ha­bi­tués du gym­nase Cha­trousse, celle des sup­por­ters ther­maux et de l’Allier peut tou­te­fois contre­ba­lan­cer les choses. Dans sa si­tua­tion, Cha­ma­lières au­ra bien be­soin de tout pour dé­sta­bi­li­ser la mé­ca­nique de Quim­per. De tout en com­men­çant par un groupe au com­plet et sur­tout à 100 % de ses moyens. Dé­jà han­di­ca­pé par un ef­fec­tif plus ré­duit que ce­lui de ses concur­rents et donc un manque de ro­ta­tions, Cha­ma­lières ne peut pas souf­frir la moindre ab­sence ou mé­forme de ses cadres et élé­ments ma­jeurs.

« Vu le temps de pré­pa­ra­tion as­sez court, les équipes ont à peu près les mêmes prin­cipes com­muns, ré­sume At­man Tou­ba­ni au mo­ment de par­ler de jeu. On re­trouve deux at­ta­quantes prio­ri­taires qui touchent beau­coup de bal­lons et leurs par­te­naires sont char­gées du reste. À Quim­per, c’est aus­si le cas. Si on ar­rive à em­bê­ter les joueuses prin­ci­pales, il faut en faire au­tant avec celles qui peuvent re­prendre la main ».

Cha­ma­lières de­vra ain­si trou­ver la clé pour ré­duire l’ap­port de Pal­gu­to­va et Kris­ko­va, les deux fers de lance of­fen­sifs des Bre­tonnes. Et ne pas se lais­ser dé­bor­der par celles qui s’illus­trent plus ponc­tuel­le­ment. Car le pire scé­na­rio se­rait de lais­ser un suc­cès com­plet à trois points aux vi­si­teuses et res­ter muet une fois de plus.

« Il faut le jouer comme si c’était en deux sets ga­gnants, in­siste le tech­ni­cien, réus­sir à ar­ri­ver au se­cond temps mort tech­nique sans avoir grillé mes chan­ge­ments ». Ce se­rait l’idéal en ef­fet. ■

Conte­nir les atouts of­fen­sifs de Quim­per

PHOTO RI­CHARD BRUNEL

DÉ­LO­CA­LI­SA­TION. Dia­na Ar­re­chea et Cha­ma­lières jouent gros dans leur lutte pour le main­tien face à Quim­per, ce soir, lors de cette ré­cep­tion au Pa­lais des Sports de Vi­chy.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.