Cinq choses à sa­voir sur Yo­hann Ma­gnin

La Montagne (Moulins) - - Sports Football - Laurent Cal­mut

Yo­hann Ma­gnin pour­rait avoir du temps de jeu lors du match du Cler­mont Foot, à Bo­bi­gny. Le jeune joueur, sous contrat amateur, pa­tiente et se tient prêt.

Pe­tit à pe­tit, Yo­hann Ma­gnin fait son nid au sein de l’ef­fec­tif du Cler­mont Foot. Convo­qué dans le groupe qui va dé­fier Bo­bi­gny, ce soir (17 heures), le mi­lieu de 21 ans se dé­voile avec ai­sance, pour par­ler de ses pre­miers pas avec les pros, de ses ob­jec­tifs. Et de N’Go­lo Kan­té.

Il est ar­ri­vé au Cler­mont 1

Foot à 13 ans. Il a com­men­cé le foot à l’âge de 6 ans, à Or­cet. Puis Yo­hann Ma­gnin a re­joint les rangs du Cler­mont Foot à 13 ans. Pas­sé par toutes les équipes de jeunes, le mi­lieu connaît très bien le club, mais aus­si son coach, Pas­cal Gas­tien, qui l’a di­ri­gé avec la ré­serve.

Un avan­tage dont il pro­fite au sein du groupe pro cette sai­son. « Pas­cal Gas­tien im­po­sait dé­jà ses idées avec la ré­serve, avec les mêmes prin­cipes de jeu, ex­plique­t­il. Je n’étais pas dans l’in­con­nu, je connais­sais dé­jà le style de jeu de l’équipe ». Il connais­sait aus­si plu­sieurs joueurs, comme les Bayo, Ra­jot, Chastang, Sis­so­ko et autres Pe­rei­ra Lage. « On a joué en­semble pen­dant plu­sieurs sai­sons. On connaît le pro­fil de cha­cun et c’est un gain de temps. On a dé­jà quelques au­to­ma­tismes ». 2

Il a mis ses études entre pa­ren­thèses. Après avoir ob­te­nu sa li­cence en ma­na­ge­ment du sport, Yo­hann Ma­gnin, « élève brillant » dixit Pas­cal Gas­tien, a lais­sé sa sco­la­ri­té de cô­té pour cette sai­son. « Quand j’ai su que j’in­té­grais le groupe pro, d’un com­mun ac­cord avec mes pa­rents, j’ai mis mes études entre pa­ren­thèses ». Son ob­jec­tif, dé­sor­mais : si­gner un contrat pro avec le Cler­mont Foot.

Il ne veut pas griller les 3 étapes. La tête de Yo­hann Ma­gnin est bien an­crée sur les épaules. Aus­si le joueur de 21 ans sait ce qu’il doit faire pour s’im­po­ser au sein de l’équipe. « Je dois y al­ler étape par étape. D’abord être bon à l’en­traî­ne­ment car c’est ça qui me fait pro­gres­ser. En­suite ac­cro­cher des groupes et du temps de jeu. Je dois prendre les choses quand elles viennent, pour avoir le plus de temps de jeu pos­sible ».

« C’est un ga­gneur »

La Coupe de France peut lui en of­frir. Lors du tour pré­cé­dent, il était d’ailleurs en­tré en jeu à Gueu­gnon. Une pre­mière mar­quante, avec les pros. « J’étais un peu ex­ci­té, mais je ne me suis pas mis de pres­sion par­ti­cu­lière, sou­rit­il. Il fal­lait être en­ga­gé phy­si­que­ment, j’ai tout don­né ».

Il est fan de N’Go­lo Kan­té. 4 « J’ai un pro­fil dé­fen­sif à la base, mais j’aime aus­si me pro­je­ter », ex­plique le mi­lieu, en évo­quant son vo­lume de jeu et sa confiance ac­cu­mu­lée de­puis qu’il évo­lue avec les pros. Mais pour vi­ser plus haut, le jeune Cler­mon­tois pense à un mo­ dèle. « C’est N’Go­lo Kan­té. Il a un vo­lume de jeu in­croyable et il est très propre tech­ni­que­ment. Il joue tou­jours simple, avec ses qua­li­tés, et c’est ce que j’aime chez lui ».

Il râle pour le bien de 5 l’équipe. « C’est un ga­gneur, un com­pé­ti­teur ». Dans la bouche de Pas­cal Gas­tien, c’est un com­pli­ment. Que l’in­té­res­sé, qui s’ex­prime beau­coup avec la ré­serve, ne re­nie pas, évi­dem­ment. « J’en­cou­rage et je parle beau­coup. À mon poste, il faut être comme ça. Mais je suis aus­si dur en­vers moi­même. Je râle quand je n’aide pas l’équipe. C’est pour la bonne cause », conclut­il en ri­go­lant. ■

PHOTO FRED MARQUET

BUT. Yo­hann Ma­gnin (ici avec la ré­serve face à Cha­ma­lières) veut « ac­cro­cher des groupes et du temps de jeu » avec l’équipe pro du Cler­mont Foot. Dès ce soir, à Bo­bi­gny ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.