Ils font du bruit pour le cli­mat

200 par­ti­ci­pants à la marche pour le cli­mat, hier, à Mou­lins

La Montagne (Moulins) - - Moulins Vivre Son Pays - Ma­thilde Du­cha­telle

Les mar­cheurs pour le cli­mat ont fait du bruit à Mou­lins hier, sou­hai­tant « son­ner les cloches » des dé­ci­deurs, car « il y a ur­gence à faire une vraie tran­si­tion éco­lo­gique ». Ils étaient 200 à ma­ni­fes­ter.

«Quand c’est fon­du, c’est fou­tu ! », « Si le cli­mat était une banque, on l’au­rait dé­jà sau­vé », « li­bé­rez les cy­clistes en­fer­més dans les voi­tures », « stop au gas­pi », « On n’a qu’une pla­nète, alors pré­ser­vons la », « je donne, tu donnes, nous don­nons, vous don­nez, ils jettent », « le cli­mat change, et vous ? », « consom­mer consume », « jus­tice so­ciale et éco­lo­gique »…

Les slo­gans ont fleu­ri sur le pa­vé mou­li­nois ce sa­me­di après­mi­di, lors de la Marche pour le cli­mat, qui a réuni bien 200 per­sonnes dans le centre­ville, de la place de la Li­ber­té à la pré­fec­ture à l’ap­pel d « Il est en­core temps (Mou­lins) Groupe pour le Cli­mat ».

Des ma­ni­fes­tants tous « in­quiets » pour leur ave­nir, et sur­tout ce­lui de leurs en­fants, qui ont son­né l’alarme de­vant l’hô­tel de ville et la pré­fec­ture.

Le ré­su­mé du rap­port ré­cent du Groupe d’ex­perts in­ter­gou­ver­ne­men­tal sur l’évo­lu­tion du cli­mat (Giec) a été re­mis à Chris­tian Place, pour le maire de Mou­lins Pierre­An­dré Pé­ris­sol et à Agnès Clu­zy, pour le dé­pu­té Jean­Paul Du­frègne.

« Nous, la jeu­nesse, al­ lons su­bir le chan­ge­ment de plein fouet”, note Be­noit, l’un des fon­da­teurs du tout jeune groupe Mou­lins et le Bour­bon­nais pour l’En­vi­ron­ne­ment. « Nous pen­sons qu’il n’est pas trop tard pour agir. Cha­cun d’entre nous peut le faire à son échelle ».

Lau­ra, qui, avec des amies, fait « de la cou­ture, des sa­vons, du déo », « vire tout ce qui pol­lue le cli­mat et la san­té » est « très in­quiète » : « J’en suis même à me de­man­der si mes en­fants vont avoir juste de l’eau pour boire… Avec deux trois co­pines, on est ve­nues car on est conscientes des en­jeux cli­ma­tiques, mais on trouve que les pou­voirs pu­blics ne les prennent pas en compte. Les taxes cen­sées faire la tran­si­tion sont une fu­mis­te­rie ». ■

La pé­ti­tion lan­cée pour sou­te­nir cette cause a re­çu, pour le mo­ment, 400.000 si­gna­tures. Une pé­ti­tion qui a cir­cu­lé, ven­dre­di soir, de­vant la mai­rie de Mou­lins, lors d’un ras­sem­ble­ment en fa­veur de l’ac­tion me­née par l’as­so­cia­tion : « Il est urgent d’aler­ter sur la toxi­ci­té de ces pes­ti­cides de syn­thèse qui pro­gresse tou­jours da­van­tage en dan­ge­ro­si­té, en rai­son de mo­lé­cules de plus en plus concen­trées, ex­plique l’éco­lo­giste Gé­rard Ma­ti­chard. Dan­ge­ro­si­té pour les consom­ma­teurs mais aus­si pour les

PHO­TO PHI­LIPPE BIGARD

CONVER­GENCE. Quelques Gi­lets jaunes ont par­ti­ci­pé à la ma­ni­fes­ta­tion, telle Thé­rèse, éle­veuse de bo­vins. « Je suis en la­bel. Pas­ser en bio, je vou­drais bien. Mais il fau­drait avoir les moyens, qu’il y ait réel­le­ment une tran­si­tion pos­sible, à l’échelle eu­ro­péenne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.