Les Bleu-et-Jaune voient la vie en rose

■ Re­tour sur la pre­mière moi­tié de sai­son réus­sie du RC Riom avec ses deux jeunes ca­pi­taines

La Montagne (Riom) - - Riom Vivre Sa Ville -

Les am­bi­tions spor­tives du RC Riom avaient clai­re­ment été an­non­cées en dé­but de sai­son : une qua­li­fi­ca­tion pour les phases fi­nales du cham­pion­nat de France pour les équipes de Fé­dé­rale 3 et d’Ex­cel­lence B. À mi-sai­son, les ob­jec­tifs sont plus que ja­mais d’ac­tua­li­té.

L’an der­nier, de nom­breux coachs des équipes op­po­sées au RCR avaient pré­dit que Riom se­rait dif­fi­cile à prendre la sai­son sui­vante. Ils avaient rai­son car avec un an d’ex­pé­rience de Fé­dé­rale 3 dans les chaus­settes, les rug­by­men rio­mois ont par­ti­cu­liè­re­ment brillé lors de la pre­mière par­tie de cham­pion­nat de la poule 7, dans la­quelle seul le lea­der Poitiers a fait mieux. C’est en­core mieux en Ex­cel­lence B, le cham­pion­nat des ré­serves, que Riom do­mine de­vant Poitiers et Tours. De bons ré­sul­tats in­car­nés par deux jeunes ca­pi­taines : Pierre­Ni­co­las Bar­rier, 21 ans, en équipe ré­serve ; et Etienne Mer­lot­ti, 20 ans, en équipe pre­mière.

« UN GROS CHAL­LENGE À RE­LE­VER » EN RÉ­SERVE

À la tête de l’équipe B coa­chée par Ju­lien Che­va­lier, Pierre­Ni­co­las Bar­rier a été in­tro­ni­sé ca­pi­taine à 21 ans. « J’ai été éton­né quand le staff me l’a pro­po­sé car je ne suis pas quel­qu’un qui parle fa­ci­le­ment. J’ap­prends à le faire et je suis se­con­dé par des co­équi­piers comme Charles La­farge ou Be­noît Ca­cheux, qui savent mo­ti­ver les troupes. »

La for­mule est ga­gnante puisque les ré­ser­vistes rio­mois n’ont tou­jours pas connu la dé­faite. « À chaque match, Ju­lien Che­va­lier exige le meilleur même si l’ad­ver­saire ne fait pas la maille, ce qui est le cas avec quelques équipes. Notre but est de va­li­der une qua­li­fi­ca­tion pour le cham­pion­nat de France et de bien y fi­gu­rer. Nous de­vons donc nous pré­pa­rer pour les matchs à éli­mi­na­tion di­recte. »

La ré­serve porte bien son nom puisque Pierre­Ni­co­las ain­si que quelques autres joueurs ont dé­jà été ti­tu­la­ri­sés en Fé­dé­rale 3, ce qui doit don­ner à tous des en­vies d’équipe 1. « Certes, il y a un gros chal­lenge à re­le­ver en Ex­cel­lence B, mais tout com­ pé­ti­teur à l’obli­ga­tion d’avoir comme ob­jec­tif d’évo­luer au plus ni­veau haut pos­sible. »

DES AM­BI­TIONS INTACTES EN FÉ­DÉ­RALE 3

De­mi­de­mê­lée et ca­pi­taine à 21 ans, Etienne Mer­lot­ti a su sai­sir sa chance il y a deux sai­sons quand une hé­ca­tombe de bles­sures l’a pro­pul­sé der­rière le pack rio­mois, alors en Hon­neur Au­vergne. Le de­mi de mê­lée, ar­ ri­vé d’Ova­li­magne à 15 ans, com­mande les gros comme un vieux bris­card. « Hor­mis pour Di­mi­tri Mal­lard, le doyen du pack, la moyenne d’âge est très jeune et ce­la me fa­ci­lite la tâche. » Dans son rôle de ca­pi­taine, il est ai­dé par quelques autres joueurs à peine plus âgés, aguer­ris comme lui par une an­née de Fé­dé­rale 3. « In­con­tes­ta­ble­ment, nous sa­vons beau­coup mieux ana­ly­ser les si­tua­tions. L’équipe a pro­gres­sé en dé­fense et les nou­veaux ont ap­por­té un plus cer­tain. »

Le bon dé­but de cham­pion­nat a don­né de l’ap­pé­tit aux Rio­mois, qui peuvent pen­ser plus que sé­rieu­se­ment aux phases fi­nales. « Lors du deuxième match, le point ob­te­nu à Tours, an­non­cé comme une grosse cy­lin­drée du cham­pion­nat, nous a fait prendre conscience que l’on était dans le vrai et nous avons en­suite en­chaî­né les vic­toires. Mais des bles­sures, la fa­tigue et un re­lâ­che­ment sur cer­tains de nos der­niers matchs en dé­pla­ce­ment nous ont fait lâ­cher des points. »

Après une courte pé­riode de re­pos, les Rio­mois ont bien l’in­ten­tion de re­prendre leur marche en avant en com­men­çant par la ré­cep­tion de Tours di­manche pro­chain, à Emi­lePons. ■

« Nous sa­vons beau­coup mieux ana­ly­ser les si­tua­tions »

FOULE. Le jeu at­trac­tif du RC Riom at­tire de nom­breux sup­por­ters à Emile-Pons.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.