Un one-man-show à dé­cou­vrir

■ Ren­dez­vous ven­dre­di 18 jan­vier à la Puce a l’Oreille à Riom

La Montagne (Riom) - - Riom Vivre Sa Ville - Chloé Tri­de­ra chloe.tri­de­[email protected]­tre­france.com

L’ar­tiste Di­dier Su­per se­ra sur les planches de la Puce a l’Oreille ven­dre­di 18 jan­vier, à par­tir de 20 h 45, pour pré­sen­ter son spec­tacle : Di­dier Su­per est bien plus mar­rant que tous ces co­miques de merde.

Le rock’n’roll, c’est bel et bien ter­mi­né pour Di­dier Su­per. Ce tru­blion de la scène ar­tis­tique fran­çaise re­vient sur les planches pour pré­sen­ter son sixième spec­tacle in­ti­tu­lé Di­dier Su­per est bien plus mar­rant que tous ces co­miques de merde.

Voi­là un titre qui donne le ton et l’ar­tiste se lance dans un genre de spec­tacle à la mode : le one­man­show. Un dé­fi de plus pour Di­dier Su­per : « Après m’être ra­té dans le rock, avoir lou­pé la co­mé­die mu­si­cale et dé­truit les spec­tacles pour en­fants, je me lance dans le stan­dup. Et ce se­ra ex­cellent cette fois­ci », jus­ti­fie­t­il.

Et s’il se lance dans ce genre de spec­tacle, c’est un peu « pour ren­trer dans le moule. Di­dier Su­per, c’est un faux punk ». moche que la mienne.

Oli­vier Hau­de­gond, de son vrai nom, est par­ve­nu en une quin­zaine d’an­nées à se faire une place avec son uni­vers dé­jan­té, le se­cond de­gré comme car­bu­rant et un hu­mour noir dé­ca­pant. Son per­son­nage, l’ar­tiste ne le consi­dère pas comme son al­ter ego, mais plu­tôt comme un ou­til : « Les gens vont lais­ser pas­ser si c’est Di­dier qui le dit, même si le pro­pos peut être très lourd. On a ten­dance à ou­blier que c’est pi­lo­té. »

Pour lui, ce se­cond de­gré qu’il maî­trise d’une main de maître fait « état du monde dans le­quel on vit ».

Cho­quer, il s’en moque. Au contraire. « Ar­tis­ti­que­ment, c’est quand même plus in­té­res­sant quand il y a du dé­bat quand les gens sortent de mon spec­tacle, avance Di­dier Su­per. Ça si­gni­fie que j’ai réus­si mon bou­lot. » ■

➔ Pra­tique. Spec­tacle à 20 h 45. Ta­rifs : 20 €/ ta­rif ré­duit 18 €. Ta­rifs sur place le soir : 23 €, ré­duit 21 €.

PHO­TO D’AR­CHIVES

SPEC­TACLE. Au fes­ti­val d’art de rue d’Au­rillac, cet été, Di­dier Su­per pré­sen­tait Ta vie se­ra plus

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.