Les ci­toyens se mo­bi­lisent pour la Terre

■ Près de 600 per­sonnes ras­sem­blées, hier après­mi­di, sur la place de Jaude, à Cler­mont

La Montagne (Thiers-Ambert) - - Puy-De-Dôme Actualité - Julien Mo­reau julien.mo­reau@cen­tre­france.com

En­vi­ron 600 per­sonnes se sont mo­bi­li­sées hier après­mi­di, place de Jaude, afin de ti­rer la son­nette d’alarme cli­ma­tique.

Place de Jaude, 13 oc­tobre 2018, 14 heures. Gor­gée d’un so­leil, non pas de plomb, mais tout à fait ex­cep­tion­nel pour la sai­son. Et si l’ex­cep­tion­nel de­ve­nait la norme ? C’est jus­te­ment ce que les dé­fen­seurs de l’en­vi­ron­ne­ment tentent de faire en­tendre à l’en­semble de la po­pu­la­tion, comme hier après­mi­di, où un « Die in » était or­ga­ni­sé par le col­lec­tif « Il est en­core temps ». Un grou­pe­ment qui se veut « lob­by ci­toyen », mon­té en France à la suite de la démission de l’an­cien mi­nistre de l’Éco­lo­gie Ni­co­las Hu­lot.

« Il faut chan­ger nos ha­bi­tudes de consom­ma­tion »

À Cler­mont, le mou­ve­ment gros­sit lui aus­si peu à peu. « La démission de Ni­co­las Hu­lot a vrai­ment été un élec­tro­choc pour nous, ex­plique An­toine, membre du col­lec­tif. Ça montre que quel­qu’un qui a des convic­tions comme lui, qui a l’oreille des po­li­tiques, n’a pas pu ac­ tion­ner les le­viers né­ces­saires. C’est très in­quié­tant et ce­la confirme qu’il ne faut pas at­tendre les po­li­tiques pour agir. Il faut le faire à l’échelle lo­cale, dans nos propres ter­ri­toires. »

De­vant l’ur­gence cli­ma­tique, plu­sieurs cen­taines de per­sonnes se sont ras­sem­blées hier, place de Jaude, avant de se cou­cher par terre, pour mon­trer leur at­ta­che­ment à la Terre. L’ob­jec­tif de la ma­ni­fes­ta­tion était éga­le­ment de créer des groupes de ré­flexion et d’éten­ dre le mou­ve­ment à l’en­semble de la po­pu­la­tion.

« Nous sou­hai­tons faire des pro­po­si­tions d’ac­tions pour que les gens puissent s’in­ves­tir. Nous avons toute une édu­ca­tion ci­toyenne à faire. Il faut chan­ger nos ha­bi­tudes de consom­ma­tion, ne pas tou­jours ache­ter du neuf, al­ler dans les re­cy­cle­ries par exemple. Si cha­cun fait sa part, on peut y ar­ri­ver. On veut éga­le­ment in­ci­ter les gens à in­ter­pel­ler leurs élus sur la mo­bi­li­té, la consom­ma­tion en éner­ gie des bâ­ti­ments ou l’ali­men­ta­tion dans les can­tines… »

Ce mou­ve­ment compte or­ga­ni­ser d’autres ma­ni­fes­ta­tions, à com­men­cer par les 10 no­vembre et 8 dé­cembre pro­chains. ■

➔ Pra­tique. Plus de ren­sei­gne­ments sur le site in­ter­net : iles­ten­co­re­temps.fr

PHOTO JEAN-LOUIS GORCE

« DIE IN ». Le mou­ve­ment « Il est en­core temps » or­ga­ni­sait hier une ma­ni­fes­ta­tion sur la place de Jaude, à Cler­mont-Fer­rand.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.