La France compte sur son gri-gri

■ Dans l’at­tente du ti­rage au sort, ce soir

La Montagne (Thiers-Ambert) - - Sports L'actu Nationale -

« Groupe de la mort » ou abor­dable ? L’équipe de France fé­mi­nine va connaître ses ad­ver­saires pour le Mon­dial 2019, or­ga­ni­sé à do­mi­cile du 7 juin au 7 juillet, à l’is­sue du ti­rage au sort qui au­ra lieu ce soir (18 heures) à la Seine Mu­si­cale (Bou­logne-Billan­court).

Tête de sé­rie, aux cô­tés des cinq meilleures na­tions mon­diales au clas­se­ment Fifa, les Bleues de Co­rinne Diacre peuvent dé­jà souf­fler. Elles ne tom­be­ront pas dès le 1er tour de la com­pé­ti­tion contre les prin­ci­paux fa­vo­ris à l’image des ÉtatsU­nis, cham­pion du monde et de l’Al­le­magne, cham­pion olym­pique.

L’An­gle­terre, qui avait éli­mi­né la France en quarts de fi­nale de l’Eu­ro 2017, le Ca­na­da, sa bête noire lors des JO 2016, et l’Aus­tra­lie, se­ront aus­si évi­tés.

Pour ob­te­nir un groupe fa­vo­rable, les co­équi­pières d’Aman­dine Hen­ry pour­ront comp­ter sur la sup­po­sée bonne étoile du sé­lec­tion­neur des Bleus Di­dier Des­champs, qui fe­ra par­tie des in­vi­tés de pres­tige aux cô­tés no­tam­ment du Bré­si­lien Ka­ka et de la lé­gende an­glaise du foot fé­mi­nin Alex Scott, pour pro­cé­der au ti­rage. Si­non elles s’en re­met­tront à la mas­cotte de la com­pé­ti­tion Et­tie.

Car, dans le pot 2, les Bleues de­vront faire at­ten­tion aux Pays­Bas, cham­pions d’Eu­rope 2017, au Ja­pon, cham­pion du monde 2011, ou en­core au Bré­sil de Mar­ta, meilleure joueuse Fifa et vain­queur de la Co­pa Ame­ri­ca 2018.

La Suède, l’Es­pagne, et la Nor­vège, qui ne pour­ra pas comp­ter sur Ada He­ger­berg, tout juste lau­ ré­ate du pre­mier Bal­lon d’Or fé­mi­nin de l’his­toire mais qui s’est mise en re­trait de la sé­lec­tion de­puis août 2017, pa­raissent comme des ad­ver­saires plus ac­ces­sibles. Si la France tire une équipe eu­ro­péenne dans le pot 2, elle ne pour­ra pas tom­ber sur l’Ita­lie ou l’Écosse, pré­sents dans le pot 3 en com­pa­gnie de la Co­rée du Sud, Chine, Nou­vel­leZé­lande, Thaï­lande.

Car, se­lon le rè­gle­ment de la Fifa, au­cun groupe ne doit com­prendre plus d’une équipe is­sue de la même zone de qua­li­fi­ca­tions ex­cep­tée l’Eu­rope, re­pré­sen­tée par 9 équipes. Par consé­quent, trois des six groupes comp­te­ront au maxi­mum deux équipes eu­ro­péennes.

Le Ni­ga­ria à évi­ter

Dans le pot 4, le Ni­ge­ria, qui vient d’être sa­cré cham­pion d’Afrique 2018 pour la 3e fois d’af­fi­lée, semble être l’ad­ver­saire à évi­ter. Au contraire de l’Afrique du Sud, le Chi­li ou la Ja­maïque, qui par­ti­ci­pe­ront à la pre­mière phase fi­nale de Coupe du monde de leur his­toire.

La France dis­pu­te­ra ses trois pre­mières ren­contres le ven­dre­di 7 juin à Pa­ris (21 heures, match d’ou­ver­ture), le mer­cre­di 12 juin à Nice (21 heures) et le lun­di 17 juin, à Rennes. ■

LES CHA­PEAUX

Pot 1. France, États-Unis, Al­le­magne, An­gle­terre, Ca­na­da, Aus­tra­lie

Pot 2. Pays-Bas, Ja­pon, Suède, Bré­sil, Es­pagne, Nor­vège

Pot 3. Co­rée du Sud, Chine, Ita­lie, Nou­velle-Zé­lande, Ecosse, Thaï­lande

Pot 4. Ar­gen­tine, Chi­li, Ni­ge­ria, Ca­me­roun, Afrique du Sud, Ja­maïque Quatre matchs sur six : le cham­pion­nat de France de Ligue 1 a été lar­ge­ment bous­cu­lé en pré­vi­sion du qua­trième week-end de mo­bi­li­sa­tion des « gi­lets jaunes », et les matchs du Pa­ris SG, de Mar­seille ou en­core Mo­na­co-Nice ont été re­por­tés à une date ul­té­rieure.

Res­tent donc deux ren­contres ce soir à 20 heures, Guin­gamp­Amiens et Rennes­Di­jon, et deux de­main, Stras­bourg­Caen à 15 heures et Lille­Reims à 17 heures. Les autres matchs ont été re­pro­gram­més les 15 et 16 jan­vier 2019, a an­non­cé la Ligue de foot­ball (LFP), hier.

« Les ren­contres Mo­na­co ­ Nice et Saint­Étienne ­ Mar­seille se dé­rou­le­ront le mer­cre­di 16 jan­vier à un ho­raire qui reste à dé­ter­mi­ner, en rai­son de la pro­gram­ma­tion de Mar­seille ­ Mo­na­co le di­manche 13 jan­vier », pré­cise l’ins­tance dans un com­mu­ni­qué.

Les quatre autres ren­contres, à sa­voir Pa­ris SG ­ Mont­pel­lier, An­gers ­ Bor­deaux, Nîmes ­ Nantes et Tou­louse ­ Lyon, « se­ront fixées le 15 ou 16 jan­vier après dis­cus­sion avec les dif­fu­seurs de la Ligue 1 », pré­cise l’ins­tance. Ce week­end se­ra en tout cas une oc­ca­sion pour Lille de confor­ter sa deuxième place, puisque les Nor­distes sont la seule équipe du top 8 à jouer. Ils re­çoivent Reims, 11e. Rennes doit confir­mer son re­bond en­tre­vu à Lyon (2­0) lors de la ré­cep­tion de Di­jon. Quant à Guin­gamp et Amiens, les deux der­niers du clas­se­ment, ils s’af­frontent au­jourd’hui dans un match de la peur en Bre­tagne. ■

MAS­COTTE. Et­tie por­te­ra peut-être chance aux Bleues.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.