Le monde est à vous

La Coupe du monde dé­mar­rant au­jourd’hui, nous avons de­man­dé à neuf per­son­na­li­tés cor­ré­ziennes ce que re­pré­sen­tait cet évé­ne­ment pla­né­taire à leurs yeux. A quelques jours du pre­mier match des Bleus, nous avons éga­le­ment ques­tion­né ces femmes et ces hommes

La Montagne (Tulle) - - La Une - La ré­dac­tion de la Cor­rèze Cor­reze

Apar­tir de cette après­mi­di 17 heures, la 21e Coupe du monde dé­bute en Rus­sie pour le plus grand plai­sir des ama­teurs de foot­ball. Pour cette ma­ni­fes­ta­tion pla­né­taire, nous avons po­sé dif­fé­rentes ques­tions à des per­son­na­li­tés de la ré­gion, pas­sion­nées de foot. Grâce à leurs réponses, on peut voir que ces femmes et ces hommes vont por­ter un cer­tains in­té­rêt pour cette com­pé­ti­tion qui a lieu tous les quatre ans.

Les per­son­na­li­tés in­ter­ro­gées sur ce Mon­dial en Rus­sie vont es­sayer de suivre un maxi­mum de ren­contres. Elles ont don­né leurs pro­nos­tics et sont nom­breux à voir la France de Di­dier Des­champs au moins dans le car­ré fi­nal. Pour elles, les grosses na­tions du foot comme le Bré­sil, l’Al­le­magne ou en­core l’Es­pagne font par­tie des fa­vo­ris pour rem­por­ter le titre su­prême. Vingt ans après ce­lui de France 98.

BER­NARD KOS­CIEL­NY. Le père de Laurent. « Cette Coupe du monde doit vrai­ment être une fête pour la Rus­sie et les autres pays. Une fois le pre­mier match lan­cé, c’est par­ti ! Et à la fin, je vois bien le Bré­sil, l’Ar­gen­tine, la France évi­dem­ment,...

SAÏD HIRÈCHE. Ca­pi­taine du CAB. Ha­bi­tué au bal­lon ovale, le rug­by­man pro­fes­sion­nel parle du Mon­dial en Rus­sie et se mouille en évo­quant le par­cours des Bleus. « La Coupe du monde, c’est tou­jours quelque chose de fort puisque c’est un des évé­ne­ments les...

FRAN­ÇOIS HOL­LANDE. An­cien pré­sident de la Ré­pu­blique. En tant que fin connais­seur Fran­çois Hol­lande se mé­fie des pro­nos­tics, dans le foot comme ailleurs : « Il y a sou­vent une confu­sion entre les sou­haits et les ré­sul­tats, dit-il, en riant. Je pré­fère...

JEAN SAN­TOS. Ad­joint aux sports à Brive. « C’est une ma­ni­fes­ta­tion pla­né­taire, un évé­ne­ment spor­tif fa­bu­leux at­ten­du par tout le monde. Je ne pour­rai pas suivre toutes les ren­contres mais je vais re­gar­der les matches de l’équipe de France et les autres...

IGNA­CIO AR­ROYO. An­cien foot­bal­leur de l’ESA Brive. « En tant que pas­sion­né de sport et de foot­ball, je ne peux qu’ai­mer la Coupe du monde. J’adore l’am­biance du mon­dial, ça re­pré­sente mon en­fance avec no­tam­ment Die­go Ma­ra­do­na et la vic­toire en 1986....

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.