De so­lides ra­cines pour l’ac­ti­vi­té bois

La So­cié­té des bois de la Xain­trie et la SARL Leyge pour­suivent leur dé­ve­lop­pe­ment en in­no­vant

La Montagne (Tulle) - - Les Mercredis De L'Economie - Ju­lien Ba­chel­le­rie

La So­cié­té des bois de la Xain­trie et la SARL Leyge, struc­tures spé­cia­li­sées dans le sciage et la fa­bri­ca­tion de pa­lettes à Hau­te­fage, en Cor­rèze, conti­nuent à mi­ser sur l’in­no­va­tion pour se dé­ve­lop­per et se di­ver­si­fier.

Mo­des­te­ment ins­tal­lées dans un creux de cam­pagne, les deux so­cié­tés di­ri­gées par Marc Leyge n’en ou­blient pas pour au­tant d’al­ler de l’avant et de mi­ser sur l’am­bi­tion et l’in­no­va­tion. Fon­dée en 1938, la scie­rie Leyge a su pros­pé­rer de père en fils et s’ados­ser une nou­velle so­cié­té por­teuse à par­tir de 1985, la So­cié­té des bois de la Xain­trie, spé­cia­li­sée dans la fa­bri­ca­tion de pa­lettes de bois. « Ici, près d’Ar­gen­tat, on a l’avan­tage d’être à la proxi­mi­té de deux autres grandes ré­gions : Rhône­Al­pesAu­vergne, mais aus­si de l’Oc­ci­ta­nie », es­time Marc Leyge.

An­ti­ci­per la de­mande

A l’oc­ca­sion de la ré­cente vi­site du pré­sident de la ré­gion Nou­velle Aqui­taine, la­quelle a ap­por­té son sou­tien à ses deux so­cié­tés, le res­pon­sable évo­quait un choix por­teur : « La fa­bri­ca­tion de pa­lettes a bien fonc­tion­né dès le dé­but, mais de­puis deux ans, les ventes ont en­core aug­men­té. »

La rai­son, no­tam­ment, d’une di­ver­si­fi­ca­tion de la clien­tèle, ex­plique le res­pon­sable, qui in­dique vendre dé­sor­mais non plus seule­ment à un sec­teur unique mais à une ving­taine de clients dans ceux de l’au­to­mo­bile, de la chi­mie, du bâ­ti­ment ou en­core de l’agroa­li­men­taire. La rai­son, éga­le­ment, d’une ca­pa­ci­té à re­nou­ve­ler l’ou­til de pro­duc­tion et à in­no­ver. De­puis cette an­née, l’uni­té de fa­bri­ca­tion de pa­lettes a consen­ti à dé­ pen­ser 700.000 €, com­pre­nant no­tam­ment la pour­suite du dé­ve­lop­pe­ment de l’ou­til d’as­sem­blage des pa­lettes, le rem­pla­ce­ment de la cloueuse per­met­tant le pas­sage de plus grandes pa­lettes ou en­core l’ac­qui­si­tion d’un nou­veau sé­choir. « Nous avons de plus en plus de de­mandes de­puis que nous pro­po­sons la norme “NIMP15”. Il s’agit d’un trai­te­ment par la cha­leur pour en­le­ver les ma­la­dies et les in­sectes nui­sibles du bois. Cette norme ouvre clai­re­ment des mar­chés à l’ex­por­ta­tion. »

Adap­ter l’ou­til de pro­duc­tion

Sur la par­tie scie­rie, et après 2,5 M€ d’in­ves­tis­se­ments réa­li­sés entre 2009 et 2014, 1,5 M€ ont à nou­veau été dé­diés à des chan­ge­ments d’ou­tils pour da­van­tage op­ti­mi­ser les per­for­mances. « Là aus­si, nous avons sou­hai­té op­ti­mi­ser la ma­tière et déve­ lop­pé l’ou­til de trans­for­ma­tion des bois ronds. Une mul­ti­lames a entre autres choses été ins­tal­lée pour amé­lio­rer le ren­de­ment. Avec l’aug­men­ta­tion du prix de la ma­tière pre­mière, c’est un pa­ra­mètre im­por­tant », sou­ligne Marc Leyge.

Seul bé­mol, in­ter­net : « on es­père une so­lu­tion ra­pide, car même par sa­tel­lite, la ré­cep­tion in­ter­net est qua­si nulle ici et freine le dé­ve­lop­pe­ment de nos deux struc­tures. » ■

PHO­TOS A. GAUDIN

SA­VOIR-FAIRE. « Nous fai­sons par­tie de ces en­tre­prises ru­rales avec un sa­voir-faire qu’on ne peut pas dé­lo­ca­li­ser. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.