La sé­cu­ri­té routière sur la mau­vaise pente en 2018

Crash­test et point sé­cu­ri­té à l’oc­ca­sion des Ren­contres de la sé­cu­ri­té in­té­rieure, hier à Tulle

La Montagne (Tulle) - - La Une - Jean-Louis Mer­cier

Le crash-test pé­da­go­gique à l’in­ten­tion des jeunes, a aus­si per­mis au pré­fet de faire le point sur l’en­semble de la pro­blè­ma­tique de la sé­cu­ri­té en Cor­rèze.

Lorsque la voi­ture per­cute le man­ne­quin sur son cy­clo, à chaque fois, ce­la jette un froid dans l’as­sis­tance ado­les­cente, conviée hier en­core au crash test de sé­cu­ri­té routière, à Tulle.

Le cock­tail « jeune + deux­roues » donne des ré­sul­tats dou­lou­reux en terme de sé­cu­ri­té routière : en 2017, sur 249 bles­sés dans un ac­ci­dent de la cir­cu­la­tion, 25 avaient entre 14 et 17 ans et la moi­tié cir­cu­lait en deux­roues mo­to­ri­sé.

Le pré­fet Fré­dé­ric Veau en a pro­fi­té pour faire un point sur la sé­cu­ri­té routière dans le dé­par­te­ment. « L’an­née 2018 est dif­fi­cile, re­marque le pré­fet. Le nombre d’ac­ci­dents et de bles­sés reste stable par rap­port à 2017, mais nous sommes dé­jà à 19 tués contre 13 sur toute l’an­née der­nière ». Les causes ? « Sou­vent une vi­tesse in­adap­tée par rap­port aux condi­tions de cir­cu­la­tion du mo­ment » pré­cise Fré­dé­ric Veau. Qui dé­ploie l’ar­se­nal tra­di­tion­nel de lutte contre la dé­lin­quance routière : « ré­pres­sion, dis­sua­sion par la pré­sence de forces de l’ordre sur le bord des routes, et pé­da­go­gie ». ■

PHO­TO JLM

HIER. Le choc voi­ture-scoo­ter à 50 km/h : tou­jours im­pres­sion­nant pour les 600 jeunes réunis à Tulle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.