Pour le meilleur et pour le rire

Tulle fait sa co­mé­die, sai­son 3 a eu lieu, jeu­di soir à l’Au­ze­lou

La Montagne (Tulle) - - Tulle Ville Et Agglomération - Dra­gan Pé­ro­vic dra­gan.per­ovic@cen­tre­france.com

Ils étaient 800, jeu­di soir à la salle de l’Au­ze­lou pour dé­cou­vrir 6 jeunes hu­mo­ristes, par­rai­nés par Élie Se­moun. Avec des rires en cas­cade pen­dant 2 h 30.

«Cher pa­pa, je quitte le ter­ri­toire na­tio­nal. Je pars à Tulle ! » La ta­len­tueuse Fa­rah fait par­tie de la jeune garde de l’hu­mour fran­çais, qui s’est pro­duite, jeu­di soir à la salle de l’Au­ze­lou, dans le cadre de Tulle fait sa co­mé­die. Cette soi­rée a été pla­cée sous le « haut » par­rai­nage d’Élie Se­moun. Pour com­men­cer, Mar­co & Bru­no ont fait part belle aux blagues sur les Por­tu­gais, un peu lourdes. Chan­ge­ment de re­gistre avec Di­dou qui a, à sa fa­çon, van­té les « avan­tages » de la pa­ren­ta­li­té. Parce que « si tu ha­bites en centre­ville, la four­rière n’a pas le droit d’en­le­ver ton vé­hi­cule, si ton en­fant est de­dans. » Un hu­mo­riste, lu­naire et phi­lo­sophe, Ré­da Sed­di­ki a dé­rou­lé ses ré­flexions no­tam­ment sur l’ac­cé­lé­ra­tion du temps. Fé­lix a pré­sen­té un sketch réus­si sur l’usage du tam­tam au Front Na­tio­nal, avant de confier son en­vie de se conver­tir à « l’Is­lam, parce que c‘est la seule re­li­gion qui met en va­leur les yeux de la femme ». C’est le par­rain, Élie Se­moun qui a conclu la soi­rée par trois de ses sketchs très connus sur l’ado­les­cence, le Front na­tio­nal et la pé­do­phi­lie. Avec un fait in­édit et co­casse. À un mo­ment, mé­du­sé, l’hu­mo­riste s’est ar­rê­té en plein sketch pour ré­veiller une spec­ta­trice as­sou­pie : « Vous dor­mez Ma­dame. Je n’ai ja­mais vu ça. Vous vou­lez que je parle moins fort ? » ■

PHO­TO : AGNÈS GAU­DIN

PAR­RAIN ET DI­REC­TEUR AR­TIS­TIQUE. Élie Se­moun et Jé­ré­my Co­ral­lo.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.