Des pe­tits lec­teurs par­fois dé­rou­tants

Nous avons de­man­dé aux au­teurs de livres jeu­nesse de nous li­vrer leurs sou­ve­nirs de dé­di­caces

La Montagne (Tulle) - - Foire Du Livre De Brive - Ti­phaine Si­rieix ti­phaine.si­rieix@cen­tre­france.com

Émou­vante, co­casse, ou mar­rante… Les au­teurs jeu­nesse pré­sents à la Foire du livre, ont tous une his­toire avec un lec­teur, qui les a par­ti­cu­liè­re­ment mar­qués.

La vé­ri­té sort de la bouche des en­fants. Ce qui pro­met des ren­contres in­so­lites et pleines de sur­prises. Nous avons de­man­dé aux au­teurs jeu­nesse de la Foire de nous ra­con­ter les anec­dotes avec leurs lec­teurs.

La plus émou­vante. Sur le stand de l’édi­teur La poule qui pond, qui crée des livres adap­tés pour les en­fants dys­lexiques, un en­fant ouvre un lit. Il le lit, avec une cer­taine flui­di­té. « Sa mère a eu les larmes aux yeux et m’a dit : “C’est la pre­mière fois que je l’en­tends lire” », confie Va­len­tin Ma­thé, qui té­moigne d’« un mo­ment fort en émo­tion. Nous avons as­sis­té à un dé­blo­cage sur notre stand ! »

La plus sur­pre­nante. Un en­fant se plante de­vant le stand de Luc Tur­lan et lui de­mande : « Tu me re­con­nais ? » In­ter­ro­ga­tion. L’en­fant lève son pull. Sur son t­shirt, son pré­nom est écrit en gros. L’illus­tra­teur re­con­naît sa dédicace. Une dédicace, qu’il lui avait faite… quatre ou cinq ans plus tôt sur la Foire. Mais ce n’est pas tout. L’en­fant se re­tourne. Sur le dos, la cou­ver­ture du livre. « Son père avait flo­qué un T­shirt pour l’oc­ca­sion. C’était in­croyable qu’il se sou­vienne de moi », sou­rit Luc Tur­lan.

La plus co­casse. Sur les stands, les piles de livres s’en­tassent. Si bien, qu’un en­fant de ma­ter­nelle s’étonne : « Comment vous avez pu des­si­ner tout ça ? » Une ques­tion sur­pre­nante, à la­quelle l’au­teur de Thé­ré­ben­tine s’est amu­sé à ré­pondre. « Il ne connais­sait pas l’im­pres­sion. On lui a ex­pli­qué le prin­cipe de la pho­to­co­pie », glisse Ch­ris­tian Gaut. ■

INSOLITE. Les pe­tits lec­teurs de Luc Tur­lan se sou­viennent en­core de lui, 4 ans après. F.LHERPINIÈRE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.