Le pa­ri fou du festival d’art ur­bain à Pres­si­gny en passe de réus­sir

Des concerts, des DJ’s, des ate­liers, des ani­ma­tions, des confé­rences et des ren­contres. Le do­maine de La Valette vit au rythme du street art.

La République du Centre (Dimanche) - - LA UNE - Pas­cale Au­di­teau pas­cale.au­di­teau@cen­tre­france.com

Fa­milles, re­trai­tés, fans de hip­hop ont en­va­hi le parc du châ­teau, hier. Concerts, per­for­mances et ate­liers en­core au­jourd’hui.

U n festival dé­dié à l’art ur­bain dans un do­maine his­to­rique du Gâ­ti­nais. Le pa­ri pou­vait sem­bler fou, mais les créa­teurs du La­Bel Valette Festival, les membres de l’as­so­cia­tion Ur­ban Art, y ont cru et ils ont eu rai­son. La Ré­gion ne s’y est pas non plus trom­pée en ac­cor­dant son sou­tien au pro­jet, comme de nom­breux autres par­te­naires sans qui rien n’au­rait pu être en­vi­sa­gé, tech­ni­que­ment et fi­nan­ciè­re­ment.

De­puis ven­dre­di, le vil­lage de Pres­si­gny­les­Pins est le cadre de la pre­mière édi­tion de ce festival qui pro­pose street art, mu­sique, avec une tren­taine de groupes dont des ré­fé­rences de la scène hip hop comme Me­dine ou Hu­go TSR, ate­liers créa­tifs, confé­rences et même des stands d’ar­ti­sans lo­caux.

Des concerts en­core au­jourd’hui

Hier, le pu­blic mon­trait un vi­sage pour le moins va­rié : beau­coup de fa­milles avec de jeunes en­fants qui ont pu s’es­sayer à l’art du graf dans les dif­fé­rents ate­liers, des re­trai­tés, ve­nus par cu­rio­si­té avec l’en­vie de dé­cou­vrir le do­maine or­né du tra­vail des ar­tistes, et beau­coup de fans de hip hop, ar­ri­vant de toute la France, et pour l’es­sen­tiel, de la ré­gion pa­ri­sienne toute proche.

Au­jourd’hui, le La­Bel Valette Festival se pour­suit : tou­jours des ate­liers, de la mu­sique, de l’art…

Un conseil : cou­rez­y !

Le pro­gramme d’au­jourd’hui (ou­ver­ture des portes à 15 heures, fin des concerts à 21 heures). Le Jouage, As­sad, Ka­cem Wa­pa­lek, Dab Zo­zer, Ndo­bo­Em­ma, Re­vi­vor.

Pratique. Ta­rifs : 30 € pour les adultes, 15 € pour les moins de 14 ans. Sur place, de quoi se res­tau­rer. Des na­vettes gra­tuites per­mettent de se rendre au festival (et d’en re­par­tir) de­puis des gares de Nogent-surVer­nis­son et Mon­tar­gis.

PER­FOR­MANCES. Les ar­tistes exé­cutent de­vant le pu­blic des oeuvres qui viennent en re­cou­vrir d’autres, sur les murs du do­maine.

OEUVRES. Le pu­blic a la pos­si­bi­li­té de se pro­me­ner sur une bonne par­tie du vaste do­maine de La Valette.

MU­SIQUE. Une tren­taine de groupes au pro­gramme des trois jour­nées.

COU­LEURS. Tout le ma­té­riel pour de­ve­nir un « street ar­tist ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.