Des mil­liers de ci­toyens mo­bi­li­sés en fa­veur du cli­mat

Près de 80 marches pour le cli­mat étaient or­ga­ni­sée, hier, sur tout le ter­ri­toire

La République du Centre (Dimanche) - - LA UNE -

Près de 80 marches pour le cli­mat étaient pré­vues, hier, à tra­vers toute la France. Un mois après la mo­bi­li­sa­tion in­édite du 8 sep­tembre, après la dé­mis­sion de Ni­co­las Hu­lot, le mou­ve­ment se pour­suit.

A vec une ban­de­role « Il est en­core temps » en tête de cor­tège, quelques mil­liers de per­sonnes ont dé­bu­té la marche pa­ri­sienne pour le cli­mat, hier, en dé­but d’après­mi­di, après 500 per­sonnes un peu plus tôt à Mar­seille. Près de 80 ma­ni­fes­ta­tions de ce type étaient pré­vues à tra­vers tout le ter­ri­toire, un mois après la mo­bi­li­sa­tion in­édite du 8 sep­tembre der­nier, dans la fou­lée de la dé­mis­sion de Ni­co­las Hu­lot.

« Plus on est nom­breux, plus on peut pe­ser sur les po­li­tiques pu­bliques », ex­plique à Pa­ris Syl­vaine De­port, 70 ans, ve­nue de ban­lieue. De simples ci­toyens ont de nou­veau ap­pe­ler à ma­ni­fes­ter, de­man­dant aux as­so­cia­tions et par­tis po­li­tiques de se pla­cer en fin de cor­tège. Ain­si, dans la ca­pi­tale, Des mi­li­tants de La France in­sou­mise, ve­nus en masse, étaient in­vi­tés à re­cu­ler en queue de cor­tège.

En sep­tembre, c’est un jeune Pa­ri­sien, Maxime Le­long, qui avait pris l’ini­tia­tive d’ap­pe­ler à des­cendre dans la rue après la dé­mis­sion sur­prise de Ni­co­las Hu­lot du poste de mi­nistre de la Tran­si­tion éco­lo­gique. Une ini­tia­tive d’un par­ti­cu­lier qui ins­pire cette fois en­core.

Sous les mots d’ordre « plus qu’une marche pour le cli­mat » et « il est en­core temps », ce mou­ve­ment ci­toyen es­père dé­ ga­ger « un mes­sage clair qui soit au­dible pour tous » en fa­veur de l’en­vi­ron­ne­ment et en­cou­ra­ger le pas­sage à l’ac­tion, a in­di­qué une des bé­né­voles char­gée de la co­or­di­na­tion, Da­nièle Mi­gneaux.

Ca­pu­cine et Au­ré­lien, 35 ans, sont ve­nus avec leur fille de 3 ans sur les épaules et un bé­bé de 3 se­maines, em­maillo­té en écharpe. « On n’a pas l’ha­bi­tude de ma­ni­fes­ter, mais cette cause nous tient à coeur », ex­pli­quen­tils.

À Mar­seille, près de 500 per­sonnes dé­fi­laient à la mi­jour­née sur le Vieux port. « Le but c’est de dire qu’on est là, qu’on ne se sa­tis­fait pas des me­su­rettes du gou­ver­ne­ment », af­firme Ade­line, ve­nue avec ses col­lègues du zoo de la Bar­ben pour par­ti­ci­per au ras­sem­ble­ment. Coif­fés pour l’oc­ca­sion d’un bon­net à tête d’ours po­laire, ils plaident avec les autres ma­ni­fes­tants, en ma­jo­ri­té des fa­milles, pour une meilleure pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment.

À Pa­ris, en plus de la marche, un « vil­lage des ini­tia­tives » était or­ga­ni­sé dans l’après­mi­di, place la Ré­pu­blique. L’ani­ma­tion des stands a été confiée à des as­so­cia­tions et des scien­ti­fiques, comme les cli­ma­to­logues Jean Jou­zel et Va­lé­rie Mas­son­Del­motte. Un fo­rum était aus­si pré­vu pour évo­quer les suites du mou­ve­ment.

« On n’a pas l’ha­bi­tude de ma­ni­fes­ter, mais cette cause nous tient à coeur »

PHO­TO AFP

INI­TIA­TIVE. Comme le 8 sep­tembre, ces marches émanent de l’en­ga­ge­ment de par­ti­cu­liers qui se sont ap­pro­prié les ma­ni­fes­ta­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.