Un drop à la der­nière mi­nute offre la vic­toire au RC Or­léans face à Isle

Les joueurs du RCO ont réus­si à s’im­po­ser, hier aux Mon­tées, grâce à un drop dé­ci­sif de Yo­hann Cham­peau à une mi­nute de la fin !

La République du Centre (Dimanche) - - La Une - Al­ban Gour­gousse al­ban.gour­[email protected]­tre­france.com

Ils ne s’af­folent pas. Ils mettent des im­pacts sur cha­cune de leurs per­cées et avancent jusque dans les 22 mètres ad­verses alors qu’ils sont me­nés 16­17 et qu’il ne reste qu’une mi­nute et trente se­condes au chro­no… Yo­hann Cham­peau, dans un fau­teuil, passe un drop dé­ci­sif ! Le RCO s’im­pose, donc. Non sans s’être fait peur. « Les gars sont al­lés la cher­cher avec les tripes », sou­riait l’un des deux en­traî­neurs, Yann Mar­chais, quelques mi­nutes après la vic­toire. « On ne se l’est pas ren­du fa­cile ce match parce qu’on a eu un gros coup de moins bien dans ces 20 der­nières mi­nutes. Bra­vo aux gars, parce qu’al­ler cher­cher la vic­toire cal­me­ment, tran­quille­ment, en al­lant dans le camp ad­verse avec un drop… Ça veut dire qu’il y a des ver­tus dans cette équipe. »

« Joyeux an­ni­ver­saire, Lud­wig ! »

Les choses avaient bien com­men­cé. Yo­hann Cham­peau ne ra­tait pas la pre­mière oc­ca­sion (3­0, 5e). On sen­tait la puis­sance or­léa­naise sur chaque im­pact en dé­fense. Mais, il n’y avait pas beau­coup de rythme dans cette pre­mière mi­temps. Le froid anes­thé­siait les joueurs et les spec­ta­teurs… Mais, coup du sort, sur un coup de pied à ras­ de­terre dans les 22 or­léa­nais, le bal­lon heur­tait la pro­tec­tion du po­teau et Phe­li­zon apla­tis­sait ! (3­7, 30e). La pé­na­li­té de 40 m de Cham­peau per­met­tait au RCO de re­col­ler (6­7, 38 e).

Après un re­grou­pe­ment bien né­go­cié par les Or­léa­nais, Lud­wig Nas­so s’échap­pait alors pe­tit cô­té et ins­cri­vait le seul es­sai du RCO, qui re­pas­sait de­vant. L’ai­lier avait droit à un « Joyeux an­ni­ver­saire, Lud­wig ! » de la part d’un pu­blic qui s’était en­fin ré­veillé. Cham­peau trans­for­mait (13­7, 45e). Dix mi­nutes plus tard, le de­mi d’ou­ver­ture don­nait de l’air à ses troupes (16­7, 55e), qui al­laient bais­ser de pied phy­si­que­ment et en­cais­ser deux es­sais (Le­moine, 68e ; De Muyl­der, 75e) ! C’était sans comp­ter sur le men­tal or­léa­nais et la pré­ci­sion de Yo­hann Cham­peau. « Mais, on va es­sayer de se rendre les vic­toires un peu plus fa­ciles », concluait Yann Mar­chais. « Parce que si­non, on ne va pas du­rer jus­qu’au bout ! »

PHO­TO COR­RES­PON­DANTE FLO­RENCE COUDRAY

OF­FEN­SIF. À l’image de leur centre Na­tha­naël His­cock, les joueurs du RCO y ont cru jus­qu’au bout, hier, face à Isle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.