So­lide et ef­fi­cace, Saint­-Pryvé s’offre le der­by de Na­tio­nal 2 contre Blois

Saint­Pryvé/Saint­Hi­laire ­ Blois Foot 41 : 2­0

La République du Centre (Dimanche) - - LA UNE - Clé­ment Greck cle­[email protected]­tre­france.com

Les hommes de Bap­tiste Ri­di­ra se sont lo­gi­que­ment im­po­sés, hier soir, au Grand-Clos, face au Blois Foot 41 (2-0). Dans une ren­contre où ils n’ont pra­ti­que­ment ja­mais été en dan­ger.

«Àla mi­temps, on s’est dit que nous étions ca­pables d’al­ler cher­cher la vic­toire », sou­rit Bap­tiste Ri­di­ra. Les Pry­va­tains sont alors pas­sés de la pa­role aux actes, hier soir au Grand­Clos, face au Blois Foot 41 (2­0), en ins­cri­vant deux buts en moins de dix mi­nutes au re­tour des ves­tiaires. Le pre­mier était l’oeuvre de Nor­dine Be­na­ries (57e), qui voyait sa frappe à ras de terre, lé­gè­re­ment dé­viée par un dé­fen­seur blé­sois, fi­nir au fond des fi­lets. Le se­cond, lui, était ins­crit par Fa­bri­ ce Sei­dou. Le ca­pi­taine loi­ré­tain pro­fi­tait d’un centre d’Hu­go Var­gas Rios pour battre de près Vic­tor Pel­le­ray, le der­nier rem­part vi­si­teur (2­0, 67e).

Pe­nal­ty, car­ton rouge

« Mais je n’ou­blie pas qu’on au­rait pu être me­nés dès le dé­but du match », souffle l’en­traî­ neur. Sur pra­ti­que­ment la seule oc­ca­sion chaude du Blois Foot 41, lorsque Wil­fried Baa­na Ja­ba ne par­ve­nait pas à cou­per le centre d’Ali Toun­ca­ra (14e). Pour le reste, la dé­fense pry­va­taine a par­fai­te­ment mu­se­lé la deuxième at­taque du cham­pion­nat, Grâce no­tam­ment à un gros tra­vail de sape de Florent Rouam­ ba et Pape Seye, au mi­lieu de ter­rain. Dans le pre­mier acte, sur une pe­louse pour le moins com­pli­quée, ne man­quaient alors que les oc­ca­sions franches. Quelques mau­vais choix, des passes mal as­su­rées… Les fa­meux « dé­tails » cor­ri­gés en deuxième pé­riode.

« On au­rait même aus­si pu don­ner plus d’am­pleur au ré­sul­tat », note Bap­tiste Ri­di­ra. On pense, par exemple, au pe­nal­ty ra­té de Nor­dine Be­na­ries (65e). Un pe­nal­ty qu’il avait lui­même ob­te­nu en étant bous­cu­lé par Mous­sa Kouya­té, ex­clu sur l’oc­ca­sion. For­cé­ment, à dix, les es­paces se créaient dans la dé­fense blé­soise. Mais Sei­dou (76e) et Be­na­ries (85e) ne trou­vaient pas le cadre. « On re­part sur une dy­na­mique po­si­tive, c’est bien. »

Les Pry­va­tains vont main­te­nant pou­voir se fo­ca­li­ser sur leur pro­chain ob­jec­tif : Troyes (Ligue 2), au hui­tième tour de la Coupe de France, sa­me­di pro­chain au Grand­Clos. Un sa­cré dé­fi qu’ils vont pou­voir pré­pa­rer « se­rei­ne­ment » cette se­maine.

PHO­TOS CH­RIS­TELLE GAUJARD

EFFICAE. Fa­brice Sei­dou et les Pry­va­tains ont fait la dif­fé­rence en deuxième pé­riode.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.