Un fu­tur mu­sée, vi­trine de la Faïen­ce­rie de Gien

La ma­nu­fac­ture pré­sen­te­ra ses col­lec­tions dans un nou­veau mu­sée, en 2021, an­née du bi­cen­te­naire de la nais­sance de la pres­ti­gieuse en­tre­prise. Il de­vrait ac­cueillir une ré­si­dence d’ar­tistes et of­frir un pro­jet pé­da­go­gique.

La République du Centre (Loiret) - - La Une - Pas­cale Au­di­teau pas­cale.au­di­teau@cen­tre­france.com

L’as­so­cia­tion qui gé­re­ra le fu­tur mu­sée est créée, les de­mandes de sub­ven­tions sont en cours… Le chan­tier pour­rait dé­bu­ter pro­chai­ne­ment.

Yves de Tal­houët l’es­père : si tout se passe bien, les tra­vaux du fu­tur nou­veau mu­sée de la Faïen­ce­rie de Gien pour­raient dé­mar­rer à la fin de l’an­née.

Le pro­jet en est ac­tuel­le­ment à la phase des de­mandes de sub­ven­tions, for­mu­lées au­près de la Ré­gion, du Dé­par­te­ment et de la Com­mu­nau­té des com­munes gien­noises. « Nous ai­me­rions com­men­cer les tra­vaux ra­pi­de­ment pour être dans les temps pour 2021, an­née où l’on cé­lé­bre­ra le 200e an­ni­ver­saire de la Faïen­ce­rie, rap­pelle le PDG. On ai­me­rait aus­si com­men­cer vite pour nous pla­cer dans la dy­na­mique im­pul­sée à la ville ac­tuel­le­ment. Un beau cen­tre­ville et un beau mu­sée, ce se­rait for­mi­dable, non ? »

Un pro­jet am­bi­tieux, qui n’ou­blie pas la pé­da­go­gie

Il y a quelques mois, Ch­ris­tian Bou­leau, maire de Gien et pré­sident de la com­com’, avait an­non­cé vou­loir créer un mu­sée de la faïence dans l’ac­tuel hô­tel des postes. Après de nom­breux échanges, le pro­jet a été af­fi­né et il s’agi­rait dé­sor­mais d’ins­tal­ler ce qu’on peut ap­pe­ler « un point de pré­sence » ou « sho­wroom » en centre­ville, dans un lo­cal qui ac­cueille­rait éga­le­ment sans doute les bu­reaux de l’of­fice de tou­risme. Pour­raient y être pré­sen­tées les der­nières col­lec­tions de la ma­nu­fac­ture, pre­mière étape d’un par­cours his­to­rique et pa­tri­mo­nial dans Gien.

« Nous sommes tom­bés d’ac­cord avec le maire : le mu­sée de la Faïen­ce­rie doit res­ter à la Faïen­ce­rie », in­dique Yves de Tal­houët.

Le pro­jet est am­bi­tieux. Il avait été chif­fré à 2,5 mil­lions d’eu­ros par l’ar­chi­tecte char­gé d’étu­dier le dos­sier. Plus d’un mil­lion se­rait dé­dié à la res­tau­ra­tion du bâ­ti­ment ac­cueillant l’ac­tuel mu­sée, l’en­trée se­rait dé­pla­cée place de la Victoire, la fa­çade, du cô­té d’Au­chan, ré­no­vée, de même que le pa­villon d’en­trée.

Le mu­sée ac­cueille­rait aus­si des ré­si­dences d’ar­tistes et une sec­tion pé­da­go­gique vi­sant à ex­pli­quer et à illus­trer l’his­toire de la Faïen­ce­rie, les tech­niques, les sa­voir­faire…

Le fu­tur mu­sée se­ra gé­ré par une as­so­cia­tion, dé­jà créée, et pré­si­dée par une per­son­na­li­té bien connue dans le Gien­nois, le Bria­rois Do­mi­nique de Cour­cel. « Nous l’avons sol­li­ci­té pour plu­sieurs rai­sons et tout d’abord parce que c’est une ga­ran­tie de ri­gueur. Do­mi­nique de Cour­cel est aus­si le des­cen­dant d’une fa­mille qui pos­sé­dait la Faïen­ce­rie. À ce titre, il a évi­dem­ment un réel at­ta­che­ment pour les lieux. Il a aus­si des archives qu’il pour­rait nous confier pour le mu­sée. »

Autres ac­teurs d’im­por­tance dans ce pro­jet, les col­lec­tion­neurs de faïence de Gien, qu’Yves de Tal­houët a ren­con­tré une nou­velle fois il y a une quin­zaine de jours : « Ce sont des gens im­por­tants pour nous : des am­bas­sa­deurs de la marque et les meilleurs connais­seurs de son pas­sé. »

Un nou­veau mu­sée se­rait un atout tou­ris­tique in­con­tes­table pour la ville, qui a vu rou­vrir son mu­sée de la chasse il y a un an. Si tout le monde tra­vaille en­semble, ce mu­sée ou­vri­ra donc vrai­sem­bla­ble­ment à l’ho­ri­zon 2021.

PRO­JET. Le nou­veau mu­sée ac­cueille­rait éga­le­ment des ré­si­dences d’ar­tistes et une sec­tion pé­da­go­gique. AR­CHIVE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.