Les « ga­ziers » tiennent à leur sta­tut

Grève sur le site GRDF, bou­le­vard Alexandre­Mar­tin, à Or­léans

La République du Centre (Loiret) - - Loiret Actualités - Justice - Ph. A.

Des ban­de­roles ac­cro­chées au por­tail, une fausse bombe dans la cour… Le site GRDF d’Or­léans avait, hier, de quoi in­tri­guer le pié­ton pas­sant de­vant le 64, bou­le­vard Alexandre-Mar­tin.

Ce site est l’un des quatre­vingt­huit lieux oc­cu­pés par des gré­vistes en France. Hier mi­di, une tren­taine d’agents, ve­nus de Tours, Gien, Mon­tar­gis et Vier­zon, étaient sur place. Ils étaient plus nom­breux mar­di, ve­nus de Char tres, La Loupe et Blois.

Laurent Kim, se­cré­taire ré­gio­nal CGT éner­gie et dé­lé­gué syn­di­cal GRDF, compte sur une ac­tion longue, me­née un peu sur le mo­dèle de ce qui se fait à la SNCF, avec des ac­tions tour­nantes. Car les « ga­ziers » aus­si craignent pour leur sta­tut.

Laurent Kim craint pour l’ave­nir même des agents de GRDF car il constate que de plus en plus d’ac­ti­vi­tés sont ex­ter­na­li­sées. « Nous vou­lons re­prendre ces ac­ti­vi­tés, avec les ef­ fec­tifs né­ces­saires et nous de­man­dons une meilleure re­con­nais­sance des sa­la­riés », ré­clame­t­il.

Le mou­ve­ment a peu d’im­pact pour la clien­tèle pour l’ins­tant : les ur­gences sont bien en­ten­du as­ sur­ées (in­ter­ven­tion sur un in­cen­die par exemple) et des as­treintes existent pour les tra­vaux. Les per­son­nels gré­vistes re­fusent, en re­vanche, de pro­cé­der à des ins­tal­la­tions.

OC­CU­PA­TION. Une tren­taine de gré­vistes sur le site d’Or­léans, hier mi­di. PHOTO PH. A.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.