La fin du centre-ville à deux vi­tesses

Cer­taines rues et por­tions de rue étaient li­mi­tées à 50 km/h, d’autres à 30 km/h

La République du Centre (Loiret) - - Orléans Vivre Sa Ville - Cin­dy Rou­dier-Va­laud

À par­tir de septembre, la mu­ni­ci­pa­li­té a choi­si de fixer la li­mi­ta­tion de vi­tesse à 30 km/h pour la to­ta­li­té de l’hy­per­centre. Ex­pli­ca­tions.

Dans la même rue, en hy­per­centre d’Or­léans, des por­tions pou­vaient être li­mi­tées à 30 km/h, d’autres à 50 km/h. « Ce­la pou­vait être le cas rue des Grand­sC­hamps, on peut aus­si ci­ter la rue de Li­mare à 30 km/h et la rue d’Il­liers avec une par­tie à 50 km/h. Les gens ne s’y re­trou­vaient plus. Nous élus, nous trou­vions aus­si que ce­la n’avait pas de sens. Ce­la fait un mo­ment que la vo­lon­té d’uni­fier tout ce­la nous trotte dans la tête », jus­ti­fient Jean­Luc Pois­son, adjoint au maire char­gé de la cir­cu­la­tion, et Bri­gitte Ri­card, adjointe res­pon­sable du cen­tre­ville.

Les élus es­timent que deux tiers des rues de l’hy­per­centre sont ac­tuel­le­ment en zone 30. « Deux ou trois élé­ments pou­vaient jus­ti­fier la zone 30 comme la pré­sence de pla­teaux, d’écoles, de lieux fré­quen­tés par les pié­tons. Les autres échap­paient à ces cri­tères », pré­cise Jean­Luc Pois­son. Le tiers res­ tant, soit toutes les rues de l’in­tra­mail, se­ra li­mi­té à 30 km/h à comp­ter du mois de septembre.

« Nous avons fait des tests de vi­tesse. Il était rare que les gens ar­rivent à rou­ler à 50 km/h dans ces rues, ajoute Bri­gitte Ri­card. Hor­mis quelques cas rares, dans la rue Jeanne­d’Arc, la nuit. C’est ef­fec­ti­ve­ment l’une des plus larges. De ce fait, l’ex­ten­ sion de la zone 30 ne chan­ge­ra rien. Ce­la peut di­mi­nuer quelques phé­no­mènes d’ac­cé­lé­ra­tion quand les au­to­mo­biles pas­saient de 30 à 50 km/h. Les quais Châ­te­let et du Fort­Al­leaume étaient dé­jà à 30. Les bou­le­vards, là où il y a une cir­cu­la­tion im­por­tante, et les autres rues de la ville, sauf cas par­ti­cu­liers, res­tent à 50 ki­lo­ mètres/heure. »

Un ar­rê­té mu­ni­ci­pal se­ra pris en ce sens pro­chai­ne­ment. Pour concré­ti­ser ce­la, pas be­soin de tra­vaux par­ti­cu­liers, hor­mis la dé­pose des pan­neaux in­utiles par les agents dans le cou­rant de l’été. « Nous al­lons mettre des pan­neaux à toutes les en­trées et les sor­ties de la zone. Ces pan­neaux pré­vien­dront aus­si les au­to­mo­bi­listes qu’ils pour­ront croi­ser des cy­clistes à contre­sens. Ce­la per­met d’of­fi­cia­li­ser ce genre de choses, il n’y au­ra plus de ques­tions à se po­ser, toutes les rues se­ront concer­nées », si­gnale Jean­Luc Pois­son. L’élan vers une po­li­tique cy­clable plus in­ci­ta­tive est en ef­fet l’une des rai­sons de la gé­né­ra­li­sa­tion de la li­mi­ta­tion à 30 km/h.

La gé­né­ra­li­sa­tion des contre­sens cy­clables

En ef­fet, de­puis plu­sieurs an­nées, une lé­gis­la­tion per­met aux vé­los, qui cir­culent en zone 30 de prendre les rues à sens uniques à contre­sens, « sauf cas contraire » sti­pu­lé par un ar­rê­té. La liste de ces rues n’est pas en­core com­plè­te­ment ar­rê­tée, mais la mai­rie d’Or­léans pour­rait in­ter­dire aux cy­clistes de re­mon­ter la rue Ban­nier, au ni­veau de l’église Saint­Pa­terne. Bri­gitte Ri­card cite éga­le­ment « l’angle de la rue de la TourNeuve et la rue Fournier, ce­la peut être li­mite car il y a des angles morts ».

Pour ac­cen­tuer la sé­cu­ri­té des cy­clistes, la mai­rie pour­rait ap­po­ser des pic­to­grammes in­di­quant la pré­sence pos­sible de vé­los, « pour que les au­to­mo­bi­listes s’en sou­viennent ». « Ain­si, quand on a mis la rue d’Es­cures à contre­sens, tout le monde s’in­quié­tait des ac­ci­dents et fi­na­le­ment ce­la se passe bien. Un au­to­mo­bi­liste qui ouvre sa por­tière sans re­gar­der s’il y a un cy­cliste est plus dan­ge­reux. »

Et Bri­gitte Ri­card met aus­si en garde les cy­clistes, « même à contre­sens, ils doivent res­pec­ter les règles de cir­cu­la­tion comme les prio­ri­tés à droite… »

Un tiers des rues en in­tra­mail n’était pas en zone 30

C. GAU­JARD

INFORMATION. Les pan­neaux se­ront dé­sor­mais ap­po­sés aux en­trées et aux sor­ties de la zone concer­née.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.