Quel im­pact sur la qua­li­té de l’air ?

La République du Centre (Loiret) - - Orléans Vivre Sa Ville -

En 2006, l’as­so­cia­tion ré­gio­nale de sur­veillance de la qua­li­té de l’air Lig’Air a étu­dié les concen­tra­tions et émis­sions de pol­lu­tion en zone 30, avec six points d’étude de l’ag­glo­mé­ra­tion or­léa­naise.

Dans les conclu­sions, les spé­cia­listes or­léa­nais in­di­quaient : « Cette étude montre clai­re­ment que les zones 30 ne conduisent pas à une réduction des émis­sions du tra­fic au­to­mo­bile. Au contraire, leur mul­ti­pli­ci­té peut conduire à une aug­men­ta­tion des émis­sions, en par­ti­cu­lier les oxydes d’azote et les com­po­sés or­ga­niques vo­la­tils. Leurs ef­fets né­ga­tifs peuvent être com­pen­sés en di­mi­nuant l’in­ten­si­té du tra­fic au­to­mo­bile, en ins­tau­rant une cir­cu­la­tion à sens unique dans ces zones par exemple. »

En février 2014, l’Ademe (Agence de l’en­vi­ron­ne­ment et de la maî­trise de l’éner­gie) a éga­le­ment pu­blié un do­cu­ment in­ti­tu­lé « Im­pacts des li­mi­ta­tions de vi­tesse sur la qua­li­té de l’air, le cli­mat, l’éner­gie et le bruit », com­pi­lant l’en­semble des études (dont celles de Lig’Air) réa­li­sées sur cette thé­ma­tique, en France, et à l’étran­ger. On y ap­prend que sur les voies ra­pides de type route/ au­to­route, la ma­jo­ri­té des études montre un ef­fet po­si­tif de l’abais­se­ment de la vi­tesse sur les émis­sions et les concen­tra­tions de pol­luants. En re­vanche, « sur les voies ur­baines (de 50 km/h à 30 km/h), les ré­sul­tats sont plus contras­tés. Il fau­dra te­nir compte de l’im­pact de la li­mi­ta­tion de vi­tesse sur la conges­tion. Des va­ria­tions im­por­tantes peuvent être consta­tées en fonc­tion des scé­na­rios choi­sis ou des ty­po­lo­gies de zone, mais au­cune ten­dance ne se dé­gage net­te­ment (des évo­lu­tions al­lant de ­40 % à +30 % pour les concen­tra­tions de di­oxyde d’azote, de ­45 %à +100 % pour les concen­tra­tions de ben­zène). »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.