L’en­vie d’y croire !

La République du Centre (Loiret) - - La Une - Raphaël Co­quel

L’Or­léa­nais de 25 ans par­ti­cipe à par­tir d’au­jourd’hui à la Coupe du monde en Rus­sie, avec l’équipe de France. Il est le pre­mier foot­bal­leur du Loi­ret à connaître ce grand bon­heur.

Qu’il sou­lève ou non la Coupe du monde le 15 juillet pro­chain à Mos­cou, Flo­rian Thau­vin a dé­jà sa place dans les livres d’his­toire. Ja­mais avant lui, un foot­bal­leur du Loi­ret n’avait pu vivre de l’in­té­rieur cet évé­ne­ment spor­tif par­mi les plus po­pu­laires de la pla­nète. L’Or­léa­nais, pas­sé dans sa jeu­nesse par In­gré, le FCO Saint-Jean-de-la-Ruelle et l’US Or­léans, au­ra cette chance folle de réa­li­ser son rêve de ga­min, avec l’équipe de France et sa pléiade de stars, dont il fait dé­sor­mais par­tie.

Son épo­pée dé­bute of­fi­ciel­le­ment au­jourd’hui, avec le match d’ou­ver­ture qui op­po­se­ra la Rus­sie, le pays hôte de la Coupe du monde, à l’Ara­bie Saou­dite. Pour la lan­cer réel­le­ment sur le pré, il de­vra pa­tien­ter jus­qu’à sa­me­di et le pre­mier match des Bleus. L’Aus­tra­lie leur fe­ra face, à Ka­zan, et à un ho­raire plu­tôt in­ha­bi­tuel, vu de France, puisque le coup d’en­voi se­ra don­né à mi­di. Sauf coup de théâtre, Flo­rian Thau­vin risque bien de le voir de­puis le banc des rem­pla­çants. Comment s’at­tendre à autre chose alors qu’il a tou­jours été can­ton­né à ce sta­tut de­puis qu’il a in­té­gré la sé­lec­tion tri­co­lore en juin 2017. La ré­cente cam­pagne des matches ami­caux des Bleus n’a fait que confir­mer ce constat.

Si Di­dier Des­champs, le boss des Bleus, ap­pré­cie le gar­çon (« son ca­rac­tère et son at­ti­tude dans le groupe en font quel­qu’un d’ex­cep­tion­nel »), il l’uti­lise avec par­ci­mo­nie. En quatre sé­lec­tions, le Loi­ré­tain cu­mule à peine une tren­taine de mi­nutes de jeu ef­fec­tif, tou­jours en fin de match, quand il s’agit de faire re­po­ser les cadres. Ça a bien failli lui suf­fire pour ou­vrir son comp­teur, contre l’Ita­lie le 1er juin à Nice, mais sa re­prise de vo­lée, ma­gni­fique, qui fi­lait au but, a été dé­tour­née par le gar­dien de la Squa­dra Az­zu­ra.

Cette si­tua­tion, à l’op­po­sé de celle qu’il connaît à l’Olym­pique de Mar­seille, où Flo­rian Thau­vin fait fi­gure de ti­tu­laire in­dis­cu­table, ne semble pas lui pe­ser plus que ça. In­ter­ro­gé sur ce thème lors de la pré­pa­ra­tion au mon­dial, il a confié « me­su­rer sa chance d’être là, dans les vingt-trois ». « Bien sûr, je suis un com­pé­ti­teur, et j’ai en­vie d’être sur le ter­rain, mais je me sa­tis­fais de ce que j’ai. Je pren­drais ce qui vient », af­firme l’at­ta­quant de 25 ans. Il a beau avoir tout cassé cette sai­son avec l’OM (25 buts, 13 passes dé­ci­sives, une fi­nale de League Eu­ro­pa), il ne de­mande donc rien en Bleu. Comme si être du voyage en Rus­sie était dé­jà une victoire pour lui.

Et fran­che­ment, c’est le cas. Pas grand-monde n’au­rait mi­sé un ko­peck sur lui, il y a en­core deux ans. Son pas­sage, loin d’être convain­cant, à New­castle (An­gle­terre), avait fait bais­ser sa cote, et les in­ter­ro­ga­tions étaient fortes pour son re­tour à Mar­seille. L’élé­gant gau­cher

a fait taire les cri­tiques, à mesure qu’il re­trou­vait son ta­lent et mar­ty­ri­sait les dé­fenses de Ligue 1. Et s’il a chan­gé de di­men­sion cette sai­son, au point de fi­gu­rer par­mi les at­ta­quants fran­çais les plus ef­fi­caces d’Eu­rope, sa place était loin d’être ac­quise pour la Coupe du monde. Comme la France en­tière, il a ap­pris la bonne nou­velle le 17 mai, de­vant le jour­nal de 20 heures de TF1, quand son nom et sa tête sont ap­pa­rus en toute fin de liste, au comble du sus­pense. « Je m'étais don­né toutes les pos­si­bi­li­tés de ve­nir. J'ai fait une très belle sai­son, c'est ce qu'il fal­lait pour ne pas avoir de regrets. J'ai eu la chance d'être pris par­mi les vingt-trois, ce n'est que du bon­heur », se re­jouis­sait-il en­core, la se­maine der­nière, avant d’en­ta­mer sa cam­pagne de Rus­sie.

Ti­tu­laire à Mar­seille, rem­pla­çant en équipe de France

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.