Des pe­tits trains pour une grande pas­sion à Or­léans ce week­end

■ Le salon du train mi­nia­ture entre en gare dès au­jourd’hui et y res­te­ra tout le week­end

La République du Centre (Orleans) - - La Une - Sté­pha­nie Ca­chi­ne­ro ste­pha­nie.ca­chi­ne­ro@cen­tre­france.com ;

Or­ga­ni­sé par l’As­so­cia­tion des mo­dé­listes fer­ro­viaires du Centre, la 16e édi­tion du salon du train mi­nia­ture ouvre ses portes à par­tir d’au­jourd’hui, au parc ex­po d’Or­léans.

Les fer­ro­vi­pathes ­ qui se pas­sionnent pour le monde fer­ro­viaire ­ at­tendent cet ins­tant de­puis deux ans : la 16e édi­tion du salon du train mi­nia­ture d’Or­léans ouvre ses portes dès ce ma­tin, au parc ex­po.

Pour l’oc­ca­sion, l’As­so­cia­tion des mo­dé­listes fer­ro­viaires du Centre (AMFC) mo­bi­li­se­ra une cen­taine de bé­né­voles afin que que ce ren­dez­vous, de­ve­nu l’une des « ré­fé­rences » en France, soit sy­no­nyme de rêve, de poé­sie et d’en­chan­te­ment.

De quoi at­ti­rer des vi­si­teurs ve­nus de toute la France et même de l’étran­ger (entre 9.500 et 10.000 vi­si­teurs sont at­ten­dus sur deux jours).

Par­mi les 150 ex­po­sants, cer­tains vien­dront pré­sen­ter en ex­clu­si­vi­té leurs der­nières créa­tions. À l’image de ces pas­sion­nés belges qui dé­voi­le­ront cette mi­nu­tieuse re­pro­duc­tion d’un train fi­lant à tra­vers les steppes de Mon­go­lie.

« Trois clubs, deux al­le­mands et un fran­çais, réu­ ni­ront leur sa­voir pour construire un grand ré­seau col­la­bo­ra­tif où les pay­sages de Tou­raine et leurs mai­sons tro­glo­dytes cô­toie­ront la fron­tière al­le­mande », confie Fran­çois Gob­bey, vice­pré­sident de l’AMFC.

Te­nant dans le creux de la main ou ca­pables de trans­por­ter des hommes ; ul­tra­réalistes ou is­sus d’un « dé­lire créa­tif » ; pi­lo­tés via son smart­phone ou ac­tion­nés par un mo­teur à va­peur, le salon du train mi­nia­ture mise sur « la di­ver­si­té pour que cha­cun trouve son bon­heur », sou­ligne le vice pré­sident.

Voyage dans l’ima­gi­naire

À pied d’oeuvre de­puis une bonne an­née, Fran­çois Gob­bey, en­tou­ré d’une di­zaine d’adhé­rents, a aus­si bien pen­sé aux « mo­dé­listes poin­tus », qui pour­ront se four­nir sur les étals d’ar­ti­sans spé­cia­li­sés, qu’aux no­vices qui vou­draient se lan­cer dans l’aven­ture du rail mi­nia­ture. Sans ou­blier les pe­tits bam­bins. Avis au Père Noël.

Le salon du train mi­nia­ture d’Or­léans s’an­nonce comme une in­vi­ta­tion au voyage dans le temps (du XIXe siècle à nos jours), dans l’ima­gi­naire mais aus­si dans l’en­fance, pour les plus grands. ■

Près de 10.000 vi­si­teurs at­ten­dus

➔ J’y vais. Ren­dez-vous au parc ex­po d’Or­léans, au­jourd’hui, de 10 à 19 heures, et de­main, de 10 à 18 heures. Ta­rifs : 6 € pour les adultes ; 3,5 € pour les 6 à 16 ans gra­tuit pour les moins de 6 ans ; 15,50 € pour les fa­milles com­po­sées de deux en­fants et deux adultes ; 9,5 € pour le Pass deux jours.

PHOTO D’ARCHIVES ÉRIC MA­LOT

PAS­SION. L’ensemble des réa­li­sa­tions pré­sen­tées jus­qu’à di­manche sont « 100 % mai­son ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.