Con­ser­va­toire : plainte du parent d’élève

■ Après l’agres­sion de deux pro­fes­seurs de mu­sique

La République du Centre (Orleans) - - Loiret Faits Divers - Justice - Pas­cale Au­di­teau pas­cale.au­di­[email protected]­tre­france.com

Comme nous le re­la­tions hier, mer­cre­di ma­tin, le père d’une élève du con­ser­va­toire de Mon­tar­gis en est ve­nu aux mains avec deux pro­fes­seurs.

Ce Mon­tar­gois de 30 ans, qui n’a pas de ca­sier ju­di­ciaire, est convo­qué de­vant le tri­bu­nal le 6 mars pro­chain pour des faits de vio­lence qui ont en­traî­né cinq jours d’ITT (in­ter­rup­tion to­tale de tra­vail) pour les deux en­sei­gnants.

Le père de fa­mille vient, à son tour, de dé­po­ser plainte contre le pro­fes­seur de gui­tare de sa fille, pour « vio­lence sur un mi­neur de 15 ans sans in­ca­pa­ci­té ». Sa fille, une en­ fant de 6 ans, a été en­ten­due par les po­li­ciers de Mon­tar­gis jeu­di.

« Il lui a fait mal »

Il es­time en outre que la di­rec­tion du con­ser­va­toire mu­ni­ci­pal n’a pas joué son rôle.

L’af­faire a en fait dé­bu­té le 28 no­vembre der­nier. A son re­tour de son cours de mu­sique, la fillette in­forme ses pa­rents qu’elle a été bru­ta­li­sée par son pro­fes­seur. « Elle nous a dit que le pro­fes­seur l’a at­tra­pée par le pull et l’a ti­rée jus­qu’à la salle. En­suite, il lui a dit comment il fal­lait te­nir la gui­tare et lui a ap­puyé très fort sur les cuis­ ses. Il lui a fait mal. Elle ne vou­lait plus y re­tour­ner. »

Ce jeune père de fa­mille et son épouse ont im­mé­dia­te­ment en­voyé un mail à la di­rec­tion du con­ser­va­toire pour ob­te­nir un ren­dez­vous et des ex­pli­ca­tions. Par re­tour de mail, il leur a été ré­pon­du qu’ils pou­vaient en ob­te­nir un « à par­tir du 13 dé­cembre ».

« Ils ne nous ont pas pris au sé­rieux et n’ont pas vou­lu nous re­ce­voir ra­pi­de­ment. Et que fai­sait­on pour les cours des 5 et 12 dé­cembre ? Ma fille ne vou­lait plus avoir ce pro­fes­seur. C’est dans le simple but d’ob­te­nir des ex­ pli­ca­tions que j’y suis al­lé mer­cre­di ma­tin », ex­plique le Mon­tar­gois. « Je ne vou­lais pas en ar­ri­ver là ; je n’étais pas ve­nu pour agres­ser le pro­fes­seur. »

Ce Mon­tar­gois a éga­le­ment vou­lu por­ter plainte contre la di­rec­tion du con­ser­va­toire, mais celle­ci n’a pas été re­çue. Jean­Re­né Co­que­lin, élu mon­tar­gois char­gé de la culture, est ab­sent de Mon­tar­gis jus­qu’au 12 dé­cembre : « J’au­rais re­çu les pa­rents à mon re­tour. Sur la plainte du pa­pa, nous n’avons pas de com­men­taire à faire. » ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.