En­semble ou en ordre dis­per­sé ?

■ Les élec­tions mu­ni­ci­pales com­plé­men­taires ap­prochent

La République du Centre (Orleans) - - Agglo Orléans Nord - Pas­cal Bour­geais pas­cal.bour­[email protected]­tre­france.com

Com­bien de listes se fe­ron­telles face ? L’union sa­crée pro­cla­mée par tous, au mo­ment des dé­mis­sions, ne semble pas simple à faire.

Àquelques jours de l’ou­ver­ture du dé­pôt des listes pour les élec­tions mu­ni­ci­pales com­plé­men­taires(*), Chan­teau ne sait pas à quoi s’en te­nir. S’il est ac­quis qu’ils se (re)pré­sen­te­ront pour ai­der le vil­lage à che­mi­ner dé­mo­cra­ti­que­ment jus­qu’au prin­temps 2020, la ques­tion est po­sée : les dé­mis­sion­naires de no­vembre iront­ils en­semble ou en ordre dis­per­sé ?

Con­seillère d’op­po­si­tion jus­qu’au dé­but du mois der­nier, Ma­rie­Agnès Cour­roy convient que ré­pondre à l’in­ter­ro­ga­tion « n’est pas fa­cile ». « Les dis­cus­sions sont en cours », pré­cise celle qui siège éga­le­ment au conseil dé­par­te­men­tal, élue aux cô­tés de Mi­chel Bref­fy (exPar­ti so­cia­liste). « Je me donne jus­qu’à lun­di… »

Membre de la ma­jo­ri­té municipale, élu au sein de l’équipe de Jan­nick Vié, Ber­nard Das­sy est moins op­ti­miste qu’il l’était, dans l’élan de la dé­mis­sion col­lec­tive et des cri­tiques qua­si una­nimes émises à l’en­contre du maire. « J’y ai cru. Mais une cohésion ne semble pas se des­si­ner, es­time­t­il. C’est dom­mage… » Lui vou­lait « ré­gé­né­rer la com­mune », « lais­ser les his­toires qui n’ont pas de sens der­rière nous ». Dé­pas­sion­ner le quo­ti­dien. Et dé­po­li­ti­ser le conseil mu­ni­ci­pal, au moins jus­qu’à la fin de la man­da­ture. Ses si­lences disent beau­coup de son ques­tion­ne­ment : sa vi­sion était­elle uto­pique ?

Jean­Pierre Lei­zour, maire de 2001 à 2004 puis de 2008 à 2014, plaide pour­ tant lui aus­si pour l’union sa­crée. « Je pré­fé­re­rais une liste com­mune, avec d’an­ciens élus. Après 2020, ajoute­t­il, il se­ra tou­jours temps de voir ! »

La si­tua­tion, souffle­t­il, le dé­sole. « Tout au­rait dû écla­ter il y a quelques an­nées… » Reste que s’il dit n’avoir au­cu­ne­ment en­vie de se lan­cer dans la cam­pagne, Jean­Pierre Lei­zour n’écarte pas l’éven­tua­li­té d’un re­tour aux af­faires. « Pas comme tête de liste, as­sure­t­il. Mais pour don­ner un coup de­mains à des gens sym­pas. Pour Chan­teau ! »

Quant à Jan­nick Vié, au­jourd’hui très iso­lé (il ne reste que deux élus au­près de lui), il garde l’état de ses ré­flexions pour lui. Mais le maire n’ex­clut pas de pré­sen­ter lui aus­si une liste… si tant est qu’il trouve suf­fi­sam­ment de vo­lon­taires pour s’en­ga­ger avec lui. ■

(*) Dé­pôt des listes du mer­cre­di 12 au jeu­di 27 dé­cembre. Élec­tions com­plé­men­taires les 13 et 20 jan­vier 2019.

« Après 2020, on ver­ra ! »

PHO­TO D’AR­CHIVES

VOTE. Les élec­teurs sont at­ten­dus les di­manches 13 et peu­têtre 20 jan­vier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.