L’État ac­tif sur bien des fronts

■ Le pré­fet face à la presse ré­gio­nale

La République du Centre (Orleans) - - Loiret Actualités - Phi­lippe Ra­mond

A l’oc­ca­sion de la tra­di­tion­nelle cé­ré­mo­nie des voeux, Jean-Marc Fal­cone, pré­fet, a rap­pe­lé com­bien l’État était sol­li­ci­té dans bien des do­maines.

­ Ter­ro­risme. « La me­nace reste très éle­vée. Au ni­veau du Loiret, j’uti­lise les ou­tils lé­gis­la­tifs afin que les grands ras­sem­ble­ments se dé­roulent au mieux. En 2018, onze ar­rê­tés de pé­ri­mètre de pro­tec­tion ont été pris (fêtes jo­han­niques, Mon­dial, mar­ché de Noël...) ».

­ Dé­lin­quance rou­tière. « 2018 a été une an­née ca­tas­tro­phique, avec 45 dé­cès, soit +21,62% par rap­port à 2017 (37 morts). Le se­cond se­mestre a été moins ca­tas­tro­phique, sur les routes à 80 km/h ».

­ Risque inon­da­tions. « Un exer­cice d’une crue ma­jeure de la Loire a eu lieu en no­vembre, avec des éva­cua­tions dans le Val or­léa­nais, à Gien. En re­tour d’ex­pé­rience, nous al­lons mettre à jour un cer­tain nombre de do­cu­ments afin d’être da­van­tage prêts. Et l’État conti­nue à mo­bi­li­ser des in­ves­tis­se­ments pour ren­for­cer des digues du Val d’Or­léans : 3 M€ en 2017; 3,5 M€ en 2018 et 7 M€ pour 20192020 ».

­ Agri­cul­ture. « La nou­velle carte des zones dé­fa­vo­ri­sées simples (ZDS) a été confir­mée par Bruxelles. Dans le Loiret, sur 156 ex­ploi­ta­tions, 55 sortent du dis­po­si­tif et se­ront ac­com­pa­gnées ».

­ Col­lec­ti­vi­tés ter­ro­riales. « 231 dos­siers loi­ré­tains, pour 10 M€ (+82% par rap­port à 2014) sont ve­nus en sou­tien aux col­lec­ti­vi­tés lo­cales dans le cadre de la Do­ta­tion d’équi­pe­ment pour les ter­ri­toires ruraux (DETR). Pa­ral­lè­le­ment, 500.000€ sont al­lés aux ac­tions Coeur de ville, no­tam­ment à Gien, Pi­thi­viers et Mon­tar­gis ».

­ « Les Barres ». « L’État pren­dra toute sa part pour que l’ar­bo­re­tum, ins­tal­lé à Nogent­-sur­Ver­nis­son, puisse conti­nuer à ac­cueillir le pu­blic avec le même ser­vice dès la ré­ou­ver­ture, le 1er avril pro­chain ».

­ Des maires las ? «En 2018, nous avons or­ga­ni­sé onze élec­tions mu­ni­ci­pales par­tielles et six autres sont pré­vues en jan­vier et fé­vrier. Ce n’est pas propre au Loiret mais c’est un signe », con­clut le pré­fet.■

PRÉ­FET. Jean-Marc Fal­cone.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.