Gre­noble, du vo­lon­ta­riat aux écoles du­rables

La Revue des Collectivités Locales - - Dossier -

Mal­gré les textes de loi et la prise de conscience ci­toyenne, le meilleur moyen pour une col­lec­ti­vi­té de mettre en place une bonne po­li­tique de dé­ve­lop­pe­ment du­rable est en­core de prendre les de­vants. C’est ce qu’a dû se dire la nou­velle équipe de la mai­rie de Gre­noble en ar­ri­vant à la tête de la ville en 2014. Elle a en ef­fet pu­blié en 2016 un sché­ma d’achats pu­blics res­pon­sables, bien que ses dé­penses n’at­teignent pas les 100 M€ par an à par­tir des­quels cette dé­marche de­vient obli­ga­toire.

« Nous avons sen­ti qu’il man­quait quelque chose, qu’il n’y avait pas de vé­ri­table po­li­tique d’achat avant et qu’on pou­vait en faire quelque chose qui ait un im­pact, pas sim­ple­ment rem­pla­cer un mar­ché par un autre » , se sou­vient ain­si Anne-So­phie Ol­mos, conseillère mu­ni­ci­pale dé­lé­guée au contrôle de ges­tion et à la com­mande pu­blique. Et ce vo­lon­ta­risme a por­té ses fruits, comme le ré­vèlent les dis­po­si­tions prises pour la construc­tion des écoles. Pre­mier bud­get d’in­ves­tis­se­ment du man­dat, elles font dé­sor­mais l’ob­jet d’un ca­hier des charges ri­gou­reu­se­ment du­rable. Ce der­nier in­tègre no­tam­ment la no­tion d’éner­gie grise et s’ap­puie sur des ma­té­riaux bio-sour­cés, le la­bel bois de char­treuse ain­si qu’une ab­sence de pol­lu­tion ré­si­duelle des pro­duits ayant ser­vi à la construc­tion. Plus pro­met­teur en­core, quatre écoles de la ville se­ront bien­tôt équi­pées de pan­neaux so­laires pour une pro­duc­tion an­nuelle de 36 000 kWh.

Anne-So­phie Ol­mos, conseillère mu­ni­ci­pale dé­lé­guée au contrôle de ges­tion et à la com­mande pu­blique à la mai­rie de Gre­noble.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.