MONTB­LANC DÉ­DIE à VASCO DA GAMA DES GARDE-TEMPS DE PRES­TIGE

La Revue des Montres - - RDM WORLD / ÉVÉNEMENT -

CHA­CUNE DES MONTRES DES SÉ­RIES SPÉ­CIALES VASCO DA GAMA IN­TÈGRE

UN FRAG­MENT DE CIEL ET DES POUS­SIÈRES D’ÉTOILES QUI, JA­DIS, GUI­DÈRENT LE NA­VI­GA­TEUR VERS DES

TER­RI­TOIRES IN­CON­NUS.

Au­jourd’hui, si pour les hor­lo­gers de la Ma­nu­fac­ture Montb­lanc du Locle, dans le Ju­ra suisse, la pré­ci­sion est une va­leur fon­da­men­tale, pour le na­vi­ga­teur Vasco da Gama, au xve siècle, il s’agis­sait d’une exi­gence vi­tale. Même s’il ne pou­vait tra­cer son cap qu’en se fiant aux étoiles à l’aide d’ins­tru­ments de me­sure ru­di­men­taires, toute er­reur ex­ces­sive pou­vait si­gni­fier le nau­frage et l’échec de son ex­pé­di­tion. C’est pour rap­pe­ler les mé­rites de l’ex­plo­ra­teur por­tu­gais, dé­cou­vreur de la route ma­ri­time des Indes par le cap de Bonne Es­pé­rance, que Montb­lanc a choi­si de lui dé­dier plu­sieurs montres de pres­tige.

Un ciel étoi­lé pour écrin

Au-de­là de la pré­ci­sion de leur mou­ve­ment, ces mo­dèles ap­par­te­nant à la col­lec­tion He­ri­tage Chro­no­mé­trie rendent toutes hom­mage à Vasco da Gama d’une fa­çon par­ti­cu­lière. Ain­si l’exotourbillon Mi­nute Ch­ro­no­graph Vasco da Gama, édi­té en 60 exem­plaires, dis­pose sur son ca­dran d’un frag­ment d’aven­tu­rine bleu fon­cé scin­tillant évo­quant un ciel étoi­lé. Et comme pour gui­der les na­vires, un dia­mant ar­bo­rant la forme de l’em­blème Montb­lanc (une taille bre­ve­tée) brille de tout son éclat à 12 h. Quant à l’af­fi­chage de la date, au coeur de la montre, il n’est pas sans évo­quer le noc­tur­la­bium, ou ca­dran stel­laire, an­cêtre du sex­tant. Sur la sé­rie li­mi­tée He­ri­tage Chro­no­mé­trie Quantième An­nuel Vasco da Gama (316 exem­plaires pour la ver­sion en acier et 238 exem­plaires pour la ver­sion en or) et sur la ver­sion Quantième Com­plet, l’hom­mage prend un autre vi­sage. Cette fois, c’est le disque la­qué bleu in­di­quant les phases de lune qui met en scène la cons­tel­la­tion qui per­mit à Vasco da Gama de suivre la bonne route : la Croix du Sud. « L’af­fi­chage de la phase de la lune est in­té­gré à une re­pro­duc­tion fi­dèle de la nuit étoi­lée de l’hé­mi­sphère Sud tel qu’il ap­pa­rais­sait aux na­vi­ga­teurs en 1497, ex­plique-t-on chez Montb­lanc.

On dis­tingue éga­le­ment clai­re­ment la Croix du Sud et ses étoiles scin­tillantes, Al­pha, Be­ta, Gam­ma d’une belle teinte rouge pour rap­pe­ler son ho­mo­logue cé­leste, et Del­ta. » Ar­bo­rer au poi­gnet de telles montres per­met, en un seul re­gard por­té sur le ca­dran, de par­ta­ger avec Vasco da Gama des va­leurs d’au­dace, d’exi­gence et des rêves d’ho­ri­zons in­con­nus…

He­ri­tage Chro­no­mé­trie Quantième Com­plet Vasco da Gama : se­lon le nombre de jours du mois, le ré­glage de la date s’ef­fec­tue ai­sé­ment à l’aide d’un sty­let. Prix TTC : 4 700 €. HE­RI­TAGE CHRO­NO­MÉ­TRIE QUANTIÈME AN­NUEL VASCO DA GAMA : BOέTIER DE 40 MM EN OR...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.