ULYSSE NARDIN DIVER LE LOCLE: PE­TITE SE­CONDE POUR GRAND NOM_______________

LES AUTHENTIQUES MONTRES DE PLON­GÉE DOTÉES D’UNE PE­TITE SE­CONDE SONT PLU­TÔT RARES. ULYSSE NARDIN JOUE L’EX­CLU­SI­VI­TÉ, L’ORIGINALITÉ ET L’ÉLÉ­GANCE AVEC CETTE PIÈCE INSPIRÉE D’UN MO­DÈLE ORI­GI­NAL DES AN­NÉES 60, ÂGE D’OR DE LA MONTRE ÉTANCHE.

La Revue des Montres - - RDM WORLD / BOUTIQUES - PAR CONSTANTIN PÂRVULESCU

Anses élé­gam­ment fa­cet­tées, larges ai­guilles, lu­nette au bos­se­lage par­fai­te­ment pro­por­tion­né, in­dex im­po­sants… Ulysse Nardin s’af­firme dans un do­maine où il est par­ti­cu­liè­re­ment dif­fi­cile de ne pas res­sem­bler à la co­pie d’un ar­ché­type. Cette nou­velle Diver Le Locle réus­sit le pa­ri d’être ab­so­lu­ment au­then­tique, unique, re­mar­quable… Et ce, jusque dans les dé­tails du bra­ce­let en toile sur­pi­quée de blanc. Mais sous le de­si­gn in­tem­po­rel un tan­ti­net vin­tage se cache une tech­no­lo­gie cent pour cent contem­po­raine, pure créa­tion de la ma­nu­fac­ture du Locle. Son mouvement, calibre UN-320 à remontage au­to­ma­tique dé­jà uti­li­sé avec suc­cès dans la somp­tueuse col­lec­tion Clas­si­co, se dis­tingue ici par le gui­chet de date dé­pla­cé de 6 à 3 h. Pro­duit en in­terne, il in­tègre une tech­no­lo­gie à base de si­li­cium, échap­pe­ment à ancre et spi­ral, in­sen­sible aux va­ria­tions de tem­pé­ra­ture comme aux champs ma­gné­tiques.

Une au­then­tique montre de plon­gée

Cette pièce sa­tis­fait bien sûr aux stricts contrôles du pro­ces­sus de cer­ti­fi­ca­tion chro­no­mé­trique d’ulysse Nardin, un do­maine où sa maî­trise est re­con­nue de­puis plus de 150 ans. Cô­té pra­tique, la date à gui­chet, avec loupe ronde à 3 h, dis­pose du saut ins­tan­ta­né. Grâce aux avan­cées tech­no­lo­giques d’ulysse Nardin, elle peut être avan­cée ou re­cu­lée en toute sim­pli­ci­té. De même, la fonc­tion stop-se­conde est ac­ti­vée en ti­rant sim­ple­ment d’un cran sur la cou­ronne. Le mouvement au­to­ma­tique 39 ru­bis à ro­tor bé­né­fice d’une clas­sique réserve de marche de 48 heures. Son iden­ti­té de montre de plon­gée est af­fir­mée de plus par ses in­dex Su­per­lu­mi­no­va® par­fai­te­ment li­sibles, sa lu­nette unidirectionnelle et son étan­chéi­té à 100 mètres as­su­rée par un fond et une cou­ronne vis­sée. Ul­time dé­tail de fi­ni­tion, elle est li­vrée sur un bra­ce­let ori­gi­nal sur­pi­qué de fil blanc en toile de voile du­rable. Une belle et au­then­tique montre de plon­gée sous la pres­ti­gieuse si­gna­ture Ulysse Nardin !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.