KA­RI VOUTILANEN

L’ÉDI­TION 2017 DU GRAND PRIX D’HOR­LO­GE­RIE DE GE­NÈVE VER­RA KA­RI VOUTILAINEN, DE LA GA­LE­RIE EKSO (*), PAR­TI­CI­PER EN CA­TÉ­GO­RIE « MÉ­TIERS D’ART ». À L’AF­FICHE, UNE SPEC­TA­CU­LAIRE MONTRE, DONT LE CA­DRAN A ÉTÉ LA­QUÉ AU JA­PON, SE­LON UNE TECH­NIQUE AN­CES­TRALE.

La Revue des Montres - - RDM / SOMMAIRE - PAR HER­VÉ GAL­LET

un Fin­lan­dais au Ja­pon

Au Ja­pon, pays où la tra­di­tion est éri­gée en culte, l’ate­lier Un­ryuan fi­gure par­mi les plus ré­pu­tés dans le do­maine de l’art de la laque. Nul doute que dans la ville cô­tière de Wa­ji­ma, des termes comme kin­pun (pous­sière d’or), jyu­pun-ita­kane (feuille d’or), ya­kou­gai (co­quillage vert en forme de tur­ban) ou awa­bi­gai (co­quille d’or­meau), sont connus de tous, tant est grande la re­nom­mée du maître-la­queur Ki­ta­mu­ra Tat­suo. Mais en Fin­lande, pa­trie d’ori­gine de Ka­ri Voutilainen, ou en Suisse où il vit de­puis ses études hor­lo­gères, ces mots ré­sonnent sans doute de ma­nière bien étrange. C’est, en ef­fet, en Ex­trême-orient que le père de la montre Vingt 8 s’est ren­du pour faire réa­li­ser le ca­dran de sa pièce des­ti­née à par­ti­ci­per au Grand Prix d’hor­lo­ge­rie de Ge­nève, en ca­té­go­rie Mé­tiers d’art. Et d’art, il en est clai­re­ment ques­tion avec l’or­ne­men­ta­tion du ca­dran, des ponts et du double fond de cette pièce unique bap­ti­sée « Aki-no-kure ».

Ex­cep­tion­nel dé­cor la­qué

Plus d’un mil­lier d’heures de tra­vail ont été né­ces­saires pour créer ce dé­cor in­té­gra­le­ment la­qué, évo­quant la sai­son au­tom­nale au pays du So­leil Le­vant. Les spé­cia­listes de la culture ja­po­naise au­ront sans doute dé­jà dé­tec­té que ce pa­tient et mé­ti­cu­leux la­beur, fai­sant ap­pel à des tech­niques vieilles de plu­sieurs siècles, évoque tout l’es­prit de l’époque d’edo (entre 1600 et 1868). Tis­sant un lien ar­tis­tique entre l’orient et l’oc­ci­dent, entre tra­di­tion nip­pone et haute hor­lo­ge­rie suisse, la pièce unique Aki-no-kure a pour sup­port un boî­tier en or blanc de 39 mm de dia­mètre, ac­cueillant un mou­ve­ment mé­ca­nique à re­mon­tage ma­nuel. Pos­sé­dant une confor­table ré­serve de marche de 65 heures, ce ca­libre as­su­rant les fonc­tions heures et mi­nutes bé­né­fi­cie d’un échap­pe­ment spé­cial, dans la li­gnée des garde-temps d’ex­trême pré­ci­sion créés par Ka­ri Voutilainen. Au-de­là du plai­sir es­thé­tique que pro­cure la vue de cet ex­cep­tion­nel dé­cor la­qué, on se laisse aus­si sé­duire en ob­ser­vant le mou­ve­ment vi­sible à tra­vers le fond sa­phir et la ronde des très belles ai­guilles en or et acier sur ce ca­dran aux cou­leurs d’ailleurs. La montre de Ka­ri Voutilainen rem­por­te­ra-t-elle les suf­frages du ju­ry ? Ré­ponse le 8 no­vembre pro­chain, lors de la pro­cla­ma­tion des ré­sul­tats, à Ge­nève.

PIÈCE UNIQUE : BOέTIER EN OR BLANC, 39 MM DE DIA­MÈTRE – CA­DRAN EN­TIÈ­RE­MENT LA­QUÉ, ÉVO­QUANT UN DÉ­COR AU­TOM­NAL – MOU­VE­MENT MÉ­CA­NIQUE à RE­MON­TAGE MA­NUEL, RÉ­SERVE DE MARCHE DE 65 HEURES – FONC­TIONS HEURES ET MI­NUTES – MOU­VE­MENT VI­SIBLE à TRA­VERS LE FOND...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.