CO­GNAC

Les vi­gne­rons cha­ren­tais re­mettent en avant leur vi­gnoble et re­doublent de pé­da­go­gie afin de ra­con­ter l’art de la double dis­til­la­tion, pour le plus grand bon­heur des vi­si­teurs.

La Revue du Vin de France - - SOMMAIRE - Jé­rôme Bau­douin par

Les mai­sons mettent en avant leur ter­roir

Pen­dant des dé­cen­nies, les pro­duc­teurs de co­gnac, a f or­tio­ri les grandes mai­sons, ont tour­né le dos au vi­gnoble. Il n’était qu’une anec­dote dans leurs vi­sites tou­ris­tiques. Seuls comp­taient les chais mo­nu­men­taux, les ran­gées de bar­riques et les alam­bics. Comme si l’ori­gine du pro­duit, un vin blanc is­su des ter­roirs cal­caires de Cha­rente, n’était qu’une part in­fime de la my­thique eau-de-vie.

Mais de­puis quelques an­nées, les choses évo­luent. Les pe­tits pro­duc­teurs, sui­vis par les mai­sons, ré­ha­bi­litent le rôle de leur vi­gnoble, et le mettent en avant ! Ain­si le géant Hen­nes­sy, qui pro­duit à lui seul la moi­tié des co­gnacs de la ré­gion, a eu l’in­tel­li­gence de ré­in­ven­ter com­plè­te­ment ses vi­sites. Après avoir tra­ver­sé la Cha­rente sur un ba­teau pour re­joindre les chais, on entre dans un dé­cor ul­tra-mo­derne qui nous fait voya­ger dans l’uni­vers du co­gnac, en nous ex­pli­quant la culture de la vigne, les sai­sons, les tra­vaux, les sols. Éga­le­ment au pro­gramme, dif­fu­sés sur des écrans géants, des vi­déos im­mer­sives dé­taillent le pro­ces­sus de la double dis­til­la­tion, ra­content la construc­tion des bar­riques de­puis l’abat­tage des arbres en fo­rêt.

Au-de­là de cette visite vir­tuelle dans les chais, la mai­son pro­pose un cir­cuit d’une de­mi-journée, bap­ti­sée “de la vigne au co­gnac”, où l’on est gui­dé, du­rant l’été, dans les vignes : le ter­roir, la ty­pi­ci­té, les modes de conduite de la vigne, les tra­vaux, tout s’éclair­cit au do­maine de la Ba­taille, pro­prié­té de Hen­nes­sy.

Après un pas­sage par la dis­til­le­rie du Peu pour com­prendre l’art de la double dis­til­la­tion, la visite se ter­mine par une dégustation des eaux-de-vie en cours de vieillis­se­ment. Une ex­pé­rience qui per­met d’ap­pré­hen­der le pro­cé­dé de la ma­tu­ra­tion. La visite se ter­mine avec des éclai­rages sur l’art de l’as­sem­blage ; pour ce­la, la mai­son mo­bi­lise deux co­gnacs em­blé­ma­tiques : XO et Pa­ra­dis. Dans le même es­prit ex­clu­sif, les mai­sons Ré­my Mar­tin et Ca­mus pro­posent des vi­sites sur me­sure.

Il ne faut néan­moins pas ou­blier les ar­ti­sans de ce vi­gnoble. À mille lieux de ces géants, des vi­gne­rons-pay­sans mettent de­puis long­temps la vigne en avant. À l’image de Ber­nard et Chan­tal Bé­gaud, à Villars-les-Bois. Le couple de pro­duc­teurs de co­gnac pro­pose une visite consa­cré au pay­sage cha­ren­tais, afin de mieux com­prendre la construc­tion de ce vi­gnoble. De son cô­té, à Saint-Tro­jan, le do­maine Brard Blan­chard, le plus an­cien pro­duc­teur de co­gnac bio de l’ap­pel­la­tion, pro­pose des vi­sites axées sur la vi­ti­cul­ture bio­lo­gique.

En­fin, pour par­faire vos connais­sances, n’hé­si­tez pas à ter­mi­ner vos vi­sites par une dégustation : c’est le meilleur moyen de vrai­ment com­prendre le co­gnac, ce spi­ri­tueux in­com­pa­rable que les ama­teurs s’ar­rachent à tra­vers le monde en­tier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.