Mes san­cerres sont res­tés dans le coffre en plein été !

La Revue du Vin de France - - ACTUALITES -

Cet été, j’ai ache­té à San­cerre quelques car­tons de vins blanc et rouge, qui sont res­tés deux se­maines dans ma voi­ture. Il fai­sait 30 de­grés… Quelles sont les consé­quences pour les vins ? Wim Jon­ker - Alk­maar (Pays-Bas) in­[email protected]­ker­ver­ze­ke­rin­gen.nl

La RVF : Cher mon­sieur, la cha­leur n’ar­range pas les vins. Tou­te­fois, la plu­part peuvent sup­por­ter une courte ex­po­si­tion à des tem­pé­ra­tures éle­vées (ex­cep­té les vins “na­ture” qui, peu pro­té­gés en soufre, doivent im­pé­ra­ti­ve­ment être conser­vés en des­sous de 13° C). Nous vous conseillons de goû­ter une à deux bou­teilles afin de vé­ri­fier que votre vin n’af­fiche pas de ca­rac­tère oxy­dé (perte du fruit frais, sé­che­resse). Dans un se­cond temps, sur­veillez aus­si l’évo­lu­tion des bou­chons qui, sous la cap­sule, ne doivent pas avoir en­vie de sor­tir seuls du gou­lot…

Denis Saverot

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.