Un vin de paille au­près du feu en fin de soi­rée l’hi­ver : c’est di­vin !

La Revue du Vin de France - - ART DE VIVRE - Flo­rence Bal

Riche, ten­du mais très di­geste, ce ma­gni­fique vin de paille du do­maine de Mont­bour­geau, à L’Étoile, est un tré­sor ou­blié du Ju­ra. Pro­prié­taire de ce très beau do­maine, Nicole Deriaux dis­tille ses conseils pour l’ap­pré­cier de la meilleure ma­nière.

Quels conseils don­ne­riez-vous pour dé­gus­ter ce vin de paille ?

Is­su de jo­lies grappes bien mûres cueillies avant la ven­dange, sé­chées six se­maines sur clayettes dans un gre­nier, et éle­vé trois ans mi­ni­mum en fûts de 228 litres, ce li­quo­reux est des­ti­né à des oc­ca­sions par­ti­cu­lières. On n’en goûte pas tous les jours. Il faut donc bien choi­sir son mo­ment et ses convives.

Faut-il le ca­ra­fer ?

Pas né­ces­sai­re­ment. Ou­vrez la bou­teille et ju­gez en fonc­tion de votre goût. De même, si vous le sou­hai­tez, dé­can­tez les vieux mil­lé­simes qui pré­sentent un lé­ger dé­pôt.

Quels verres faut-il choi­sir ?

Ce vin ti­trant 19°, on n’en sert que quelques mil­li­litres. Les verres à vins du Ju­ra ou Inao offrent un ample vo­lume pour aé­rer le vin et lais­ser ses arômes s’ex­pri­mer. Les verres à li­queur conviennent bien aus­si.

À quelle tem­pé­ra­ture le ser­vir ?

Ni trop frais, ni trop chaud. Ser­vez-le à 8° C, c’est la tem­pé­ra­ture idéale.

Quels mets pour le ma­gni­fier ?

Une grande di­ver­si­té d’ac­cords est ici pos­sible, à cha­cun de trou­ver les siens. Jean Gros, mon père, le ser­vait en dé­but de re­pas avec du foie gras. Un vrai ré­gal ! De ma­nière plus clas­sique, des mi­ni-quiches mai­son, des gou­gères, du com­té ou du bleu de Gex juste pas­sés au four tiède l’ac­com­pagnent à mer­veille à l’apé­ri­tif. En des­sert, le ma­riage avec une tarte ta­tin ou une tarte aux fruits do­tés d’une cer­taine aci­di­té, comme l’abri­cot ou la quetsche, est ex­cellent. Les ama­teurs de gâ­teau au cho­co­lat et de va­che­rin se­ront éga­le­ment com­blés. En­fin, n’hé­si­tez pas à dé­gus­ter ce vin de paille à pe­tites lam­pées en fin de soi­rée au­près du feu, c’est di­vin !

Avec des gou­gères, des noix, des mi­ni­quiches… le vin de paille du do­maine de Mont­bour­geau s’ap­pré­cie aus­si à l’apé­ri­tif.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.