Is­soire fait un pas vers la Fé­dé­rale 1

La Ruche - - SPORTS -

Une ques­tion est po­sée. Les rug­by­men de l’USI ont-ils fait le plus dur en rem­por­tant (23-13) di­manche, la pre­mière manche al­ler de leur hui­tième de fi­nale face à Na­far­roa ?

Les Is­soir iens ne de­vront cer­tai­ne­ment rien lâ­cher. Car le match re­tour s’an­nonce très com­pli­qué contre une for­ma­tion qui était ve­nue cher­cher des points en Au­vergne.

Et la dé­cep­tion se li­sait sur tous les vi­sages basques, di­manche, après la ren­contre. Avec une ques­tion, comment ont­ils fait pour lais­ser échap­per le point de bo­nus dé­fen­sif à l’ul­time mi­nute du temps ré­gle­men­taire ?

« On ne peut être que dé­çu de ce ré­sul­tat, avouait An­tho­ny Ca­che­naut, le ca­pi­taine de l’ U S Na f a r ro a . On a l e match en main à la pause et sur­tout deux gros temps forts en dé­but de se­conde pé­riode. Mais on n’a pas su l e s b o n i f i e r, c e q u i Les Is­soi­riens ne de­vront rien lâ­cher au match re­tour à Na­far­roa, pour concré­ti­ser cette mon­tée en Fé­dé­rale 1 qui leur temps dé­sor­mais les bras.

au­rait sans doute tué le match. On se fait en­suite rat­tra­per au score (13­13) et là en­core on n’arr ive pas à pré­ser­ver ce ré­sul­tat. Et le pom­pon, après avoir concé­dé un es­sai trans­for­mé, on perd le point de bo­nus dé­fen­sif en toute

fin de par­tie sur une faute gros­sière ( coup­de­poing à joueur au sol, ndlr). On est tom­bé sur une très so­lide équipe d’Is­soire qui n’a rien lâ­ché. On va de­voir tra­vailler fort cette se­maine si on veut re­faire notre re t a rd d i m a n c h e p r o ­ chain ».

Par contre, du cô­té is­soi­rien, les joueurs et tout l’en­ca­dre­ment ne ca­chaient pas leur joie à l’is­sue de la ren­contre. Derr ière à la pause ( 6­13),

après avoir me­né les dé­bats dans le pre­mier quart d’heure (6­0), Is­soire s’est confron­té à un re­tour­ne­ment de si­tua­tion avec une grosse pé­riode de do­mi­na­tion de leurs ad­ver­saires. Mais leur dé­fense a te­nu bon et les lo­caux au­raient même pu re­faire leur re­tard sur deux oc­ca­sions.

« Le match s’an­nonce très com­pli­qué »

« On vient de ren­con­trer

la plus belle équipe de cette sai­son re­con­naît Franck Pa­na­fieu, le ma­na­ger spor­tif du club. Ils sont très bien or­ga­ni­sés en dé­fense et sur­tout ils dé­fendent en­semble et ne lâchent rien. Le plus im­por­tant pour nous était de pré­ser­ver notre in­vin­ci­bi­li­té à do­mi­cile. Main­te­nant que l’ob­jec­tif prin­ci­pal est at­teint, on va pou­voir se concen­trer sur le match re­tour qui s’an­nonce très, très com­pli­ qué. Na­far­roa n’a pas di­gé­ré sa dé­faite. Ils nous ont dit vou­loir prendre leur re­vanche. De notre cô­té, on ira pour ga­gner le match comme à chaque fois que l’on s’est dé­pla­cé cette sai­son ».

Na­far­roa a lais­sé le point de bo­nus dé­fen­sif en route

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.