MON­SIEUR JAMÉCONTENT

La Ruche - - AVANT TOUTE CHOSE - Contact. la­ruche@cen­tre­france.com

…DÉSABUSÉ. « Ça sent pas un peu bi­zarre ? », « C’est louche, y per­sonne dans les rues, il s’est pas­sé quelque chose ? », « C’est quoi cet énorme dal­ma­tien dans le pré ? » Ah, ces ci­ta­dins, tou­jours le mot pour rire… Ça me rap­pelle que l’été ar­rive. Et qu’en été, mon Yvonne in­vite tou­jours ses amis des villes prendre l’air à la cam­pagne. Un sé­jour qui com­mence tou­jours par une franche par­tie de ri­go­lade mais fi­nit par me ta­per sur les nerfs. Cet été, c’est Georges et An­toi­nette qui viennent nous rendre visite. De la ran­don­née qu’ils veulent faire… Ils nous ont même pas­sé com­mande : des pay­sages à perte de vue, de vieilles mai­sons de pierre, des vil­lages per­dus, des che­mins, pas de routes ni de fo­rêts ! À croire qu’An­toi­nette a peur des arbres… Ils veulent des vaches aus­si. Ils n’en ont ja­mais vu. Et en­fin, sur­tout pas de ré­seau, pour bien se cou­per du monde. Sauf que la Haute­Loire, c’est pas non plus les grandes steppes mon­goles ! Qu’est­ce qu’ils croient ? Par contre, ils vou­draient bien un taxi pour por­ter leurs ba­gages. Le dé­pay­se­ment, ok, mais fau­drait quand même pas pous­ser mé­mé dans les or­ties. Bien que ça ne soit pas l’en­vie qui m’en manque…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.