En vi­site à Brioude, le res­pon­sable des ar­ri­vées du Tour dé­voile les dé­tails de l’étape du 14 juillet

La Ruche - - La Une - 5 Ci­té sco­laire La­fayette. MA­THILDE FONTÈS

Le res­pon­sable des ar­ri­vées du Tour de France, Sté­phane Bou­ry, était à Brioude mar­di et mer­cre­di. En cou­lisses, cet homme de l’ombre or­ga­nise toute la par­tie lo­gis­tique. Et ce n’est pas une mince af­faire. Car avant les cou­reurs, ce sont 4.500 per­sonnes – or­ga­ni­sa­tion, jour­na­listes, par­te­naires – qui vont in­ves­tir la ci­té Saint-Ju­lien.

Il était dé­jà ve­nu à Brioude « en éclai­reur inc o g n i t o » e n voy é pa r Chr is­tian Prud­homme. Cette se­maine, Sté­phane Bou­ry le res­pon­sable des ar­ri­vées du Tour de France est re­ve­nu, of­fi­ciel­le­ment cette fois. Deux jours du­rant, il a en­chaî­né les vi­sites et réunions avec les ser­vices de la Ville, pour ca­ler l’or­ga­ni­sa­tion lo­gis­tique de l’ar­ri­vée de la neu­vième étape du Tour de France, le di­manche 14 juillet, en ci­té Saint­Ju­lien.

« On va mettre le ba­zar, mais tout est or­ga­ni­sé » , sou­rit­il. Car ac­cueillir une ar­ri­vée d’étape ne s’im­pro­vise pas. Le jour même ce sont 4.500 per­sonnes

(voir ci­contre) et 2.300 vé­ hi­cules qui s’ins­tal­le­ront en ville.

1 La salle po­ly­va­lente.

Elle ac­cueille­ra l’or­ga­ni­sa­tion d’ASO, le poste de contrôle de la course, la di­rec­tion gé­né­rale du Tour, les re­pré­sen­tants des forces de l’ordre… Bref, les hautes ins­tances.

2 Gym­nase mu­ni­ci­pal.

Ici se­ra ins­tal­lée la salle de presse, fief des jour­ na­listes qui de­vraient être entre 300 et 400 à cou­vrir l’étape. « On est un peu vic­time de notre suc­cès, sou­rit Sté­phane Bou­ry. De plus en plus de jour­na­listes suivent le Tour. La salle de presse gros­sit d’an­née en an­née. »

Les abords de la salle po­ly­va­lente, le ter­rain si­tué en face et ce­lui qui ac­cueille ha­bi­tuel­le­ment le cirque se­ront ré­ser­vés au sta­tion­ne­ment des vé­hi­cules des of­fi­ciels et des jour­na­listes.

3 Places Cham­panne et de La Ré­sis­tance.

Au plus près de la ligne d’arr ivée, c’est sur ces deux places que se­ront ins­tal­lés les se­mi­re­morques, conte­nant tous les moyens de réa­li­sa­tion des té­lé­vi­sions qui as­surent le di­rect. C’est aus­si ici que se­ra dres­sée la tri­bune des com­men­ta­teurs, qui se­ront une pe­tite cen­taine, ra­dio et té­lé confon­dues. Un bout du par­king de Ca­si­no se­ra éga­le­ment ré­qui­si­tion­né. Pour ins­tal­ler tout ce pe­tit monde, entre 7.000 et 8.000 m² sont né­ces­saires.

4 Place du Pos­tel.

Elle ac­cueille­ra des tech­ni­ciens du Tour et leurs vé­hi­cules, ain­si que des com­men­ta­teurs TV.

« Ce se­ra ce que nous ap­pe­lons “la base de vie” du per­son­nel char­gé de toutes les ques­tions lo­gis­tique », ex­plique Sté­phane Bou­ry. Ces cou­ra­geux qui, à par­tir de 8 heures du ma­tin di­manche 14 juillet, ins­tal­le­ront par exemple les barr ières du ga­rage Bou­don jus­qu’à la ligne d’ar­ri­vée. Dans la cour de l’éta­blis­se­ment sco­laire se­ront sta­tion­nés huit cars et cinq ca­mions.

6 Ave­nue du Ve­lay.

Juste après la ligne d’ar­ri­vée et jus­qu’au rond­point de la Pou­drière se­ront sta­tion­nés les 22 cars des équipes spor­tives en­ga­gé es sur ce Tour de France.

7 Rue des Mou­lins.

De la rue de Pré­Bourg jus­qu’au ni­veau du Pontde­Bois se­ront sta­tion­nés les portes chars char­gés de trans­por­ter, d’une ville à l’autre, les 160 vé­hi­cules qui com­posent la ca­ra­vane du Tour. Car ces pe­tits bo­lides pu­bli­ci­taires co­lo­rés sont au­to­ri­sés à rou­ler seule­ment sur les routes fer­mées des étapes.

Les cars des équipes se­ront sta­tion­nés ave­nue du Ve­lay

Sté­phane Bou­ry (au centre) a par­ti­ci­pé à plu­sieurs réunions de tra­vail à Brioude.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.