Dé­fi Mode est au coeur des pré­oc­cu­pa­tions des élus

La Ruche - - Société - POMME LA­BROUSSE

Les

pou­voirs pu­blics as­surent qu’ils se­ront « at­ten­tifs » quant à la ma­nière dont Dé­fi Mode ces­se­ra son ac­ti­vi­té, à la fin du mois de mars.

■ La fer­me­ture dé­fi­ni­tive de Dé­fi Mode est dans toutes les bouches, à Brioude et aux en­vi­rons, de­puis l’an­nonce faite aux sa­la­riés mar­di de la fer­me­ture dé­fi­ni­tive au 31 mars 2019 ( voir notre édi­tion pré­cé­dente). Les élus du syn­di­cat de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique (Sy­dec) Al­lier Al­la­gnon, réunis ven­dre­di soir en mai­rie de Sainte­Flo­rine n’ont pas fait ex­cep­tion à la règle.

« Dé­pe­çage »

C’est une ques­tion du conseiller mu­ni­ci­pal de Brioude Jean­Noël Lhé­ri­tier qui a mis le su­jet sur la table. « Je vou­drais évo­quer le su­jet du sombre ave­nir de l’éta­blis­se­ment… Est­ce une li­qui­da­tion ? » Il faut dire que, ces trois der­nières an­nées, l’en­tre­prise a chan­gé de mains plu­sieurs fois et cer­tains sont un peu per­ dus. Le pré­sident du Sy­dec e t m a i re d e B r i o u d e a donc briè­ve­ment re­tra­cé l’his­toire de l’en­tre­prise, créée en 1986 par les frères Mon­tel, à Brioude. Il est aus­si re­ve­nu sur le choix du groupe Vi­varte, pro­prié­taire à par­tir de 2008, de pas­ser les ma­ga­sins ren­tables sous d’autres en­seignes ( La Halle aux vê­te­ments, la Halle aux chaus­sures…), le qua­li­fiant de « dé­pe­çage de Dé­fi Mode. »

Jean­Jacques Fau­cher a abor­dé l’ul­time ten­ta­tive de re­dres­se­ment, me­née par Ne­nad Je­re­mic puis son suc­ces­seur Thier­ry Dai. « Il leur fal­lait re­mon­ter le chiffre d’af­faires de 70 %, ils en étaient à la moi­tié… » Face à cet ar­rêt an­non­cé, Jean­Jacques Fau­cher as­sure qu’il est « avec la sous­pré­fète, ex­ trê­me­ment at­ten­tif. C’est en ef­fet une très mau­vaise nou­velle. »

« On a be­soin de notre clien­tèle »

Les dé­lé­gués du per­son­nel de Dé­fi Mode ont dé­mar­ré, jeu­di, la phase de né­go­cia­tion d’un plan de sau­ve­garde pour l’em­ploi (PSE) pour ces­sa­tion d’ac­ti­vi­té, au nom des 220 em­ployés de l’en­tre­pr ise, dont 51 en Haute­Loire. « On est dans une phase de tris­tesse et de co­lère, ex­plique la dé­lé­guée CGT Chr is­tel Del­herme. Nov’Mod était loin d’être un échec, mais il nous a man­qué du temps et de la tré­so­re­rie. » La syn­di­ca­liste as­sure que le mou­ve­ment des Gi­lets jaunes n’est en rien res­pon­sable de la ces­sa­tion d’ac­ti­vi­té. Et en­cou­rage les Bri­va­dois à conti­nuer à fré­quen­ter le ma­ga­sin. « On est en­core là, on tra­vaille : on a be­soin de notre clien­tèle et on a aus­si be­soin de ré­con­fort… »

L’an­nonce de la fer­me­ture des ma­ga­sins est tom­bée il y a une se­maine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.