Ils veillaient sur vous le 31 dé­cembre

La Ruche - - Brioude -

Pas de ré­veillon en fa­mille pour les gen­darmes, pom­piers et per­son­nels de l’hô­pi­tal de Brioude. Ils étaient prêts à in­ter­ve­nir en cas d’ur­gence sur le ter­ri­toire.

■ Lundi soir, gen­darmes, sa­peurs­pom­piers et per­son­nel hos­pi­ta­lier de Br i o u d e é t a i e n t s u r le pont en cas d’ur­gence. En ce soir de la Saint­Sylvestre, ils étaient 34 gen­darmes de la com­pa­gnie de Brioude, une quin­zaine de sa­peurs­pom­piers mo­bi­li­sés et une équipe de deux mé­de­cins, ac­com­pa­gnés de deux in­fir­miers aux ur­gences de l’hô­pi­tal à veiller sur vous, ha­bi­tants du Bri­va­dois.

En cette nuit par­ti­cu­lière du 31 dé­cembre, le maire de Brioude, Jean­Jacques Fau­cher et la sous­pré­fète Vé­ro­nique Mar­tin Saint Léon ont ren­du vi­site à ces pro­fes­sion­nels pour les re­mer­cier d’avoir été pré­sents à chaque ins­tant du­rant cette an­née 2018 : « C’est l’oc­ca­sion de vous re­mer­cier », sa­luait le maire. Et la sous­pré­fète de con­ti­nuer : « vous avez été pré­sents de ma­nière ef­fi­cace. On ne peut que vous en re­mer­cier. »

« C’est l’oc­ca­sion de vous re­mer­cier »

Un mo­ment de convi­via­li­té qui a per­mis de faire un bi­lan de l’an­née. Pour les gen­darmes, l’an­née 2018 a été mar­quée par le mou­ve­ment des gi­lets jaunes. Le ca­pi­taine Di­dier Bi­gue­net no­tait ce­pen­dant un bé­mol, « ce­lui de l’ac­ci­den­ta­li­té » sur les routes.

En­fin, chez les sa­peurs­pom­piers comme aux ur­gences, on pous­sait un cri d’alarme concer­nant le manque d’hommes face à la charge de tra­vail à la­quelle ils sont confron­tés chaque des jours.

Les gen­darmes, pom­piers et le per­son­nel de l’hô­pi­tal de Brioude étaient pré­sents pour veiller sur la po­pu­la­tion bri­va­doise lors de la Saint-Sylvestre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.