L’école Mi­chel- Ser­vet, nou­veau re­fuge des fa­milles mal- lo­gées

La Tribune de Lyon - - BUZZ - E. C.

Au­cun en­fant ne doit être pri­vé d’école en France, mais peut- on étu­dier cor­rec­te­ment sans un toit au- des­sus de la tête ? De­puis jeudi der­nier, des pa­rents d’élèves et en­sei­gnants de l’école Mi­chel- Ser­vet or­ga­ni­sés en col­lec­tif ont dé­ci­dé d’hé­ber­ger trois fa­milles mal- lo­gées dans le gym­nase. « Nous avons pré­ve­nu la mai­rie dès la ren­trée » , ra­conte Ra­phaël Vuilliez, ins­ti­tu­teur. « Nous rap­pe­lons les au­to

ri­tés à leur de­voir. » La Mai­son de la veille so­ciale du Rhône, struc­ture où se re­trouvent la Ville mais aus­si la Mé­tro­pole, s’oc­cupe de l’ac­cueil et de l’orien­ta­tion des per­sonnes. Une mé­ca­nique qui prend son temps. « Ce n’est pas un fait nou­veau, mais la si­tua­tion s’ag­grave chaque an­née » , sou­pire une vo­lon­taire. Au­tour de la table où cha­cun ra­conte ses dé­boires, i ls sont une di­zaine à se re­layer pour dor­mir aux cô­tés des fa­milles. Ra­phaël Vul­liez veut être ferme : « Nous oc­cu­pe­rons l’école jus­qu’à ce que des so­lu­tions concrètes soient pro­po­sées. En es­pé­rant que ce­la ne s’éter­nise pas. » Du cô­té de la mai­rie, l’ad­joint à l’Édu­ca­tion Guy Co­raz­zol as­sure que les dos­siers sont connus. « Ils sont dans une file d’at­tente. Nous avons des membres du col­lec­tif au té­lé­phone tous les jours. Et il n’y a pas d’autre cas à Lyon. » Sur la Mé­tro­pole en re­vanche, plu­sieurs écoles de Vaulx- enVe­lin sont aus­si concer­nées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.